Rechercher

Oman accusé d’avoir étouffé la victoire de l’Israélienne médaillée d’or en kitesurf

Gal Zuckerman, 18 ans, affirme qu'Israël a participé "en catimini" à la compétition, et que les autorités ont interdit aux gagnants de jouer leur hymne ou d'agiter leur drapeau

Gal Zukerman est vue en train de faire du kitesurf. (Capture d'écran : Instagram).
Gal Zukerman est vue en train de faire du kitesurf. (Capture d'écran : Instagram).

Lorsque la kitesurfeuse israélienne Gal Zuckerman a remporté l’or aux Championnats du monde de voile pour jeunes la semaine dernière, l’hymne national israélien de l’Hatikvah n’a pas retenti et le drapeau israélien n’était visible nulle part, car le pays hôte, Oman, entretient des relations diplomatiques limitées avec Israël.

Dans une interview accordée à la Douzième chaîne, publiée vendredi, Zuckerman, 18 ans, a déclaré que sa victoire avait « causé un certain désordre ».

« Quand il est devenu clair que je remporterais l’or, les hymnes de tout le monde ont été annulés, à cause de moi », a-t-elle déclaré à la chaîne.

« Je voulais vraiment dire à ma famille, à mes parents, et à mes amis que j’avais gagné, mais je ne pouvais pas, on me l’avait interdit. Personne n’était au courant de l’exploit en temps réel », a-t-elle ajouté.

Samedi dernier, un jour après sa victoire, la chaîne publique Kan a fait état de sa victoire.

« Le site du concours n’a pas publié nos photos et ne nous a pas annoncés. Nous étions là en catimini. L’un des accords du syndicat israélien avec les organisateurs de la compétition, pour que nous puissions y participer, était que nous nous promenions sans drapeaux et que si un concurrent d’Israël montait sur le podium, il le ferait sans le drapeau de l’État », a-t-elle déploré.

Le site officiel des Championnats du monde de voile jeunesse a publié les résultats sur ses sites officiels dès vendredi.

Zuckerman n’a pas été la seule Israélienne à remporter une médaille lors de la compétition à Mussanah. Roy Levi et Ariel Gal sont arrivés en troisième position dans la course de 420 Dinghy.

Les épreuves masculines et féminines de kitesurf auront lieu pour la première fois aux prochains Jeux olympiques de Paris.

Les raisons de la limitation des Israéliens dans le concours n’étaient pas tout à fait claires ; Oman est souvent présenté comme un pays arabe qui pourrait potentiellement établir des liens diplomatiques complets avec Israël.

Oman a exprimé son soutien à l’accord de normalisation entre Israël et les Émirats arabes unis le lendemain de son annonce l’année dernière et a également été l’un des premiers à saluer les liens d’Israël avec Bahreïn.

L’ex-Premier ministre, Benjamin Netanyahu, s’est rendu à Oman en 2018, – le premier voyage d’un dirigeant israélien depuis plus de deux décennies dans le pays. La visite avait été considérée comme un signe de réchauffement des liens entre l’État juif et le monde arabe sunnite.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu (G) s’entretient avec le sultan Qaboos bin Said à Oman le 26 octobre 2018 (Crédit : autorisation).

Il avait été accueilli à l’époque par le sultan Qaboos bin Said, qui est décédé l’année dernière et auquel a succédé son cousin Haitham bin Tariq Al Said, qui semble avoir poursuivi l’ouverture à Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...