Israël en guerre - Jour 290

Rechercher
"Les otages meurent"

Otages : La mère de Doron Steinbrecher appelle Netanyahu à ne pas torpiller un accord

Israël a confirmé mercredi soir avoir reçu la réponse du Hamas à la dernière ébauche d'accord de trêve et de prise d'otages, et qu'il examinerait le document avant de répondre

Une manifestation pour la libération des otages détenus à Gaza, devant le siège du ministère de la Défense à Tel Aviv, le 3 juillet 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Une manifestation pour la libération des otages détenus à Gaza, devant le siège du ministère de la Défense à Tel Aviv, le 3 juillet 2024. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La mère de l’otage Doron Steinbrecher a imploré jeudi le Premier ministre Benjamin Netanyahu de ne compromettre pas les chances d’un accord potentiel de libération des otages.

« J’exige que le Premier ministre ne torpille pas cet accord », a déclaré Simona Steinbrecher à la chaîne publique Kan. « Il y a des otages qui meurent et nous craignons chaque jour que d’autres soient assassinés en captivité. »

« À de nombreuses reprises, nous avons eu le sentiment qu’un accord serait bientôt conclu et, à chaque fois, quelqu’un le torpille », a-t-elle ajouté.

Israël a indiqué mercredi soir avoir reçu la réponse du Hamas à la dernière ébauche d’accord de trêve et de prise d’otages, et qu’il examinerait le document avant de répondre.

Le Hamas a confirmé plus tard qu’il avait soumis ses dernières demandes, et a déclaré être « désireux de parvenir à un accord pour mettre fin à la guerre, et notre communication avec les médiateurs se poursuit ».

Plus de six mois de négociations menées par des médiateurs, dont les États-Unis, le Qatar et l’Égypte, n’ont pas permis de progresser vers un accord qui prévoirait la libération des 116 otages enlevés le 7 octobre et qui sont toujours captifs à Gaza, une trêve ou un cessez-le-feu dans les combats à Gaza et la libération de centaines de prisonniers de la sécurité palestinienne.

La version actuelle de l’accord en jeu est basée sur une proposition rendue publique à la fin du mois de mai dans un discours du président américain Joe Biden, qui repose sur un plan israélien à long terme en trois étapes.

Netanyahu et le chef du Hamas, Yahya Sinwar, ont tous deux été accusés de torpiller les chances d’un accord.

Par ailleurs, le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est entretenu mercredi avec le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan Al Saoud, afin de discuter des efforts déployés pour parvenir à un cessez-le-feu et à un accord sur les otages entre Israël et le Hamas, a déclaré le porte-parole du département d’État, Matthew Miller, dans un communiqué.

Les deux hommes, selon le communiqué, « ont poursuivi leurs discussions sur la manière d’établir la gouvernance, la sécurité et la reconstruction dans la période post-conflit de manière à construire une paix et une sécurité durables, ainsi que sur les mesures à prendre pour favoriser une plus grande intégration régionale ».

Les deux hommes, selon le communiqué, « ont poursuivi leurs discussions sur la manière d’établir la gouvernance, la sécurité et la reconstruction dans la période post-conflit de manière à construire une paix et une sécurité durables, ainsi que sur les mesures à prendre pour favoriser une plus grande intégration régionale ».

Ils ont également parlé des « efforts visant à désamorcer les tensions le long de la frontière nord d’Israël », dans un contexte d’escarmouches quotidiennes avec le Hezbollah. Inchangé : Ils ont également parlé des « efforts visant à désamorcer les tensions le long de la frontière nord d’Israël », dans un contexte d’escarmouches quotidiennes avec le Hezbollah.

Blinken a, en outre condamné les arrestations de fonctionnaires de l’ONU, de diplomates et d’autres personnes par les Houthis du Yémen et a demandé leur libération immédiate.

Blinken a, en outre condamné les arrestations de fonctionnaires de l’ONU, de diplomates et d’autres personnes par les Houthis du Yémen et a demandé leur libération immédiate.

Un haut responsable israélien avait déclaré mercredi que la proposition actualisée d’accord sur les otages soumise par le Hamas plus tôt dans la journée était suffisamment avancée pour permettre aux négociations d’aller de l’avant, après plusieurs semaines d’impasse depuis que le groupe terroriste a soumis sa dernière réponse à la proposition israélienne.

L’offre actualisée du Hamas rapproche les parties d’une résolution concernant les clauses 8 et 14 de la proposition israélienne soumise le 27 mai, a déclaré le haut responsable israélien.

La clause 8 de l’accord de trêve sur les otages concerne les négociations entre Israël et le Hamas qui se tiendront pendant la première phase de six semaines de l’accord de cessez-le-feu. L’article 14 traite de la transition entre la première et la deuxième étape de l’accord.

Israël a cherché à garder la formulation de ces deux clauses suffisamment vague pour permettre à l’armée de reprendre les combats contre le Hamas à Gaza si Jérusalem le souhaitait, tandis que le Hamas a cherché à garantir qu’Israël ne sera pas en mesure de reprendre les combats une fois que les parties auront accepté la phase une de l’accord de cessez-le-feu et ses six clauses initiales.

Le haut responsable israélien a précisé qu’il restait encore d’importantes lacunes à combler avant qu’un accord puisse être conclu, malgré la réponse relativement positive du Hamas.

Le gouvernement israélien doit décider dans les prochains jours s’il souhaite entamer un nouveau cycle de négociations plus approfondies avec les médiateurs qataris, égyptiens et américains.

Si le gouvernement autorise l’équipe de négociation dirigée par le Mossad à entamer de telles négociations, les parties auront probablement encore besoin de plusieurs semaines avant de pouvoir parvenir à un accord, a rapporté Axios, citant un autre haut responsable israélien anonyme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.