Pologne: les Juifs sont puissants, parce qu’il y a eu des pogrom, selon un élu
Rechercher

Pologne: les Juifs sont puissants, parce qu’il y a eu des pogrom, selon un élu

Janusz Korwin-Mikke, un ancien député du Parlement européen et chef du parti Confédération Liberté et Indépendance, a fait une série de commentaires antisémites

Janusz Korwin-Mikke s'exprime au parlement polonais à Varsovie le 26 juin 2015. (Adrian Grycuk/Wikimedia Commons)
Janusz Korwin-Mikke s'exprime au parlement polonais à Varsovie le 26 juin 2015. (Adrian Grycuk/Wikimedia Commons)

Un élu d’extrême droite en Pologne a déclaré que la sélection naturelle des pogroms avait rendu les Juifs puissants, et qu' »il y a des théories » selon lesquelles des rabbins auraient provoqué la violence pour y parvenir.

Janusz Korwin-Mikke a fait ce commentaire dans une interview avec la chaîne Polsat la semaine dernière en parlant du coronavirus, a rapporté le journal Do Rzeczy.

« Les Juifs sont maintenant puissants parce qu’il y a eu les pogrom, a-t-il dit. En conséquence des pogrom, les plus forts et les plus talentueux ont survécu. C’est un avertissement aux antisémites : voilà pourquoi les Juifs sont puissants, parce qu’il y a eu des pogrom. Il y a même des théories selon lesquelles des rabbins ont délibérément provoqué des pogrom précisément pour que les Juifs survivent et ensuite il y a eu la sélection naturelle ».

Korwin-Mikke, un ancien député du Parlement européen et chef du parti Confédération Liberté et Indépendance, a fait une série de commentaires antisémites.

L’année dernière, il a mis une kippa sur la tête d’une Secrétaire d’Etat alors qu’elle parlait lors d’un débat télévisé auquel Korwin-Mikke participait également.

Egalement en 2019, il a diffusé une théorie conspirationiste sur les Juifs en commentant des articles des médias israéliens consacrés à la coutume des habitants de la ville de Pruchnik de frapper avec des bâtons une effigie d’un Juif orthodoxe représentant Judas Iscariot, celui qui a trahi Jésus.

Le parti de Korwin-Mikke a 11 sièges sur 466 dans la Sejm, la chambre basse du Parlement polonais.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...