Israël en guerre - Jour 291

Rechercher

Pourquoi Kamala Harris et Doug Emhoff possèdent 3 candélabres de Hanoukka

Une menorah d'avant la Seconde Guerre mondiale, une autre conçue par un survivant de la Shoah, et enfin, une prêtée par la Tree of Life Synagogue représentent la joie et les traumatismes juifs

Doug Emhoff, l'époux de la vice-présidente Kamala Harris, à gauche, prenant la parole à côté du rabbin Levi Shemtov, lors de l'allumage national de la menorah de Hanoukka, sur l'ellipse de la Maison Blanche, à Washington, le 7 décembre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP Photo)
Doug Emhoff, l'époux de la vice-présidente Kamala Harris, à gauche, prenant la parole à côté du rabbin Levi Shemtov, lors de l'allumage national de la menorah de Hanoukka, sur l'ellipse de la Maison Blanche, à Washington, le 7 décembre 2023. (Crédit : Jacquelyn Martin/AP Photo)

WASHINGTON – JTA – Pour la fête de Hanoukka, qui dure huit jours, une menorah sera allumée dans le bureau du deuxième gentleman Doug Emhoff ; une autre trônera dans le bureau de son épouse, la vice-présidente Kamala Harris ; et une troisième illuminera leur maison.

Chaque menorah est porteuse de symboles, représentant les triomphes ou les tragédies de l’histoire juive.

Il y a deux ans, le deuxième couple a inauguré une tradition consistant à allumer des bougies Hanoukka à leur résidence. Cette année, les bureaux de Harris et d’Emhoff – tous deux situés dans l’Eisenhower Executive Office Building sur le campus de la Maison Blanche – seront également équipés de candélabres. Au moins deux menorot seront allumées chaque soir : celle de la résidence et celle du bureau d’Emhoff, où il sera rejoint par son équipe pour la cérémonie.

Chacune des trois mêle joie et chagrin, clin d’œil à une année marquée par le procès du tireur de la synagogue de Pittsburgh et par l’assaut du Hamas sur Israël, le 7 octobre, qui a fait 1 200 morts, pour la plupart des civils, et plus de 240 autres personnes ont été enlevées dans la bande de Gaza, dans le pire massacre de Juifs depuis la Shoah.

La menorah de la résidence est prêtée par la synagogue Tree of Life de Pittsburgh, lieu de la fusillade de 2018, qui a été la pire attaque antisémite de l’histoire des États-Unis. C’est l’une des deux conçues pour le site du massacre par Daniel Libeskind, le célèbre architecte qui a conçu le Musée Juif de Berlin.

Libeskind a présenté les menorot à la synagogue reconstituée, au musée et au centre commémoratif cette année, le 27 octobre, date du cinquième anniversaire de l’attaque. Emhoff a rencontré Libeskind lorsqu’il a visité Berlin au début de l’année, et il s’est rendu deux fois à la synagogue Tree of Life.

Une menorah sur le dessus du bureau du second gentilhomme, dans la salle du traité indien du bâtiment du bureau exécutif Eisenhower, à la Maison Blanche, le 6 décembre 2023. (Crédit : Oliver Contreras via JTA)

La menorah qui se trouve dans le bureau d’Emhoff a été conçue par Erwin Thieberger, un survivant de la Shoah et dinandier qui vivait dans la banlieue de Washington, dans le Maryland, et qui a modelé ses menorot d’après celles qu’il avait fabriquées avec des clous aplatis et de la ferraille dans les camps de concentration.

Cette menorah est prêtée par le Musée juif de la capitale Lillian et Albert Small, récemment inauguré à Washington. Elle a été offerte au musée par feu le rabbin de Thieberger, Tzvi Porath, de la Congrégation Ohr Kodesh, une synagogue conservatrice de Chevy Chase, dans le Maryland. Une autre menorah de Thieberger avait figuré dans la cérémonie d’allumage de Hanoukka à la Maison Blanche en 2015, lorsque Barack Obama était président.

La menorah exposée à l’entrée du bureau de Harris est prêtée par le Musée Juif de New York. Conçue par Josef Haller, elle a été offerte en 1935 à Kahilath Jakob, une petite salle de prière de Vienne, l’un des quelque 60 lieux de culte juifs de la ville à avoir survécu à l’occupation nazie de l’Autriche.

« La vice-présidente et moi-même tenons à remercier le Musée Juif de New York, le Musée Juif Lillian et Albert Small Capital, et la synagogue Tree of Life de nous avoir prêté des menorot aussi spéciales et historiques pour célébrer Hanoucca », a déclaré jeudi Emhoff dans un communiqué adressé à la Jewish Telegraphic Agency.

« Ces menorot sont incroyablement significatives et ont un impact profond. Chacune nous rappelle que nous devons poursuivre nos efforts pour lutter contre l’antisémitisme et toutes les formes de haine, tout en vivant ouvertement, fièrement et avec joie en tant que Juifs. »

Emhoff a été le fer de lance d’un groupe d’experts qui a façonné la stratégie de lutte contre l’antisémitisme de l’administration Biden, dévoilée plus tôt cette année. Il a embrassé un rôle qui, selon ses dires, l’a surpris, celui de modèle positif pour les Juifs américains.

En 2021, la menorah du deuxième couple provient de la maison d’un homme d’affaires, Aaron Feuerstein, vénéré pour avoir payé des employés pendant des mois alors qu’il reconstruisait une usine détruite par un incendie en 1995. C’était un clin d’œil aux entreprises qui ont cherché à garder leur personnel employé pendant la pandémie de COVID-19.

Emhoff a allumé la « menorah nationale » plus tard jeudi sur l’Ellipse devant la Maison Blanche, une tradition de plusieurs décennies administrée par le mouvement Habad Loubavitch. Dimanche, lui et Harris organiseront un allumage officiel de Hanoukka et une fête dans leur résidence de l’Observatoire naval, dans le nord-ouest de Washington.

Une menorah posée sur une table au bureau de cérémonie de la vice-présidente, au Eisenhower Executive Office Building de la Maison Blanche, le 6 décembre 2023. (Crédit : Oliver Contreras via JTA)

Le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden organiseront leur propre allumage et leur propre célébration de Hanoukka à la Maison Blanche dimanche soir. Une porte-parole de la Première Dame a déclaré que la menorah de la Maison Blanche est la même que celle qu’ils avaient inaugurée l’année dernière, la première menorah créée sur mesure pour l’usage de la Maison Blanche.

« Elle est faite de bois historique provenant des poutres de cette maison, sauvées lorsque le président Truman a rénové ce bâtiment », a déclaré Jill Biden lors de l’allumage de l’année dernière.

« Ses coupes en argent martelées à la main sont destinées à magnifier la lueur des bougies, leur beauté nous rappelant à la fois [le] miracle de Hanoukka et la joie qu’il a inspirée. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.