Quels acheteurs pour les Industries militaires israéliennes ?
Rechercher

Quels acheteurs pour les Industries militaires israéliennes ?

Les plans de privatisation du gouvernement des Industries militaires israéliennes attirent de nombreux acheteurs potentiels

Le pistolet-mitrailleur Uzi (Crédit : Wikimedia Commons)
Le pistolet-mitrailleur Uzi (Crédit : Wikimedia Commons)

Les plans d’Israël visant à privatiser les Industries militaires israéliennes (IMI), contractuel de défense historique du pays, ont reçu les candidatures de 12 acheteurs pleins d’espoir, a annoncé Reuters jeudi.

IMI a développé des armes israéliennes très iconiques comme l’Uzi. On considère que l’entreprise a jouté un rôle clé dans la supériorité militaire de l’Etat juif dans un Moyen Orient très instable.

Les acheteurs potentiels incluent des investisseurs étrangers comme le Groupe Renco de New York et le Coleridge Capital de Londres.

Ils sont en compétition avec des contractuels israéliens de la défense comme Mivtach Shamir et Elbit Systems.

Le gouvernement déclare espérer vendre l’entreprise d’Etat dans une fourchette de 400 millions à 650 millions de dollars pour la fin de l’année, a déclaré Reuters.

L’Etat a fixé un but destiné à rassembler près de 4 milliards de dollars grâce à la vente d’entreprises soutenues par l’Etat et d’ouvrir deux ports privés à Haïfa et Ashdod pour 2017.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...