Israël en guerre - Jour 230

Rechercher

Ramallah envoie des ministres à Jénine pour réprimer le Jihad islamique

L'AP, contrôlée par le Fatah, semble chercher à réaffirmer son contrôle sur la ville face à des groupes rivaux suite à la récente opération de l'armée israélienne

Des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne arborant le drapeau du Fatah. (Crédit : Chaîne de télévision al-Aqsa affiliée au Hamas)
Des forces de sécurité de l'Autorité palestinienne arborant le drapeau du Fatah. (Crédit : Chaîne de télévision al-Aqsa affiliée au Hamas)

Une délégation de trois ministres de l’Autorité palestinienne (AP), dirigée par le Fatah, s’est rendue dans la ville de Jénine dimanche et a rencontré des responsables locaux, vraisemblablement dans le but de réaffirmer la présence et l’influence de l’AP dans cette ville cisjordanienne, connue pour être un bastion du terrorisme palestinien, à la suite de l’opération de l’armée israélienne contre les groupes armés la semaine dernière.

L’opération de l’armée a révélé le niveau d’armement et d’organisation des groupes terroristes dans la ville, notamment le Bataillon de Jénine, une branche locale du groupe terroriste islamique du Jihad islamique palestinien, qui opère en dehors du contrôle de l’AP basée à Ramallah.

Les Palestiniens sont de plus en plus nombreux à estimer que l’AP collabore avec Israël au lieu de lutter pour leurs droits.

Lors d’un enterrement de masse mercredi dernier pour certains des combattants tués lors de l’opération de Tsahal, des dirigeants du Fatah ont été hués et interpellés par la foule en colère.

Mahmoud al-Aloul, adjoint du dirigeant de l’AP Mahmoud Abbas, Azzam al-Ahmad, chef du Comité central du Fatah, et d’autres dirigeants du Fatah ont été chassés de l’événement par des participants criant « Dégagez ! » alors qu’ils critiquaient la prétendue négligence du Fatah à l’égard de la « résistance ».

Pour remédier à ce revers, le député al-Aloul est revenu dans la ville trois jours plus tard, le 8 juillet, pour une rencontre amicale de réconciliation avec le Bataillon de Jénine.

Dimanche, trois ministres de l’AP sont venus de Ramallah pour visiter la ville et rencontrer des responsables. Le ministre de l’Intérieur Ziyad Hab al-Reeh, le ministre de la Santé Mai al-Kaila et le ministre de la Gouvernance locale Majdi al-Saleh ont inspecté les zones qui ont fait l’objet d’une incursion israélienne dans le camp de réfugiés et ont rencontré le gouverneur de Jenin, Akram Rajoub, et le maire Nidal al-Obeidi.

Selon l’organe de presse officiel de l’AP, Al-Hayat al-Jadida, les trois ministres ont transmis les instructions de Mahmoud Abbas pour un plan de reconstruction de la ville et du camp de réfugiés. Le ministre de la Santé a également rencontré le directeur d’un hôpital de Jénine qui soigne les personnes qui ont été blessées au cours de l’opération.

Le site d’opposition palestinien basé en Jordanie, Amad a publié un éditorial au sujet de cette visite et a noté que la présence du Fatah à Jénine au cours des dernières 48 heures n’avait pas été observée depuis des années, le mouvement étant trop absorbé par ses questions organisationnelles internes et en « attendant l’ère post-Mahmoud Abbas ».

Le média affirme que le Fatah est meilleur pour gérer la sécurité d’Israël que celle des Palestiniens et que sa direction « ne fait que réagir, elle n’agit pas avec une vision ».

Commentant sur la réunion entre les responsables du Fatah et le Bataillon de Jénine, l’éditorial affirme que le Fatah a présenté un « ‘show’ seulement pour sa propre publicité » qui ne lui confère ni honneur ni pouvoir. La direction n’a pas encore réalisé l’étendue du « complot » qui se construit contre elle, conclut l’éditorial.

La rencontre entre une délégation ministérielle de l’Autorité palestinienne et des responsables locaux à Jenin pour présenter le plan de reconstruction de Mahmoud Abbas pour la ville après l’opération de l’armée israélienne « Bayit VéGan », à Jenin, le 9 juillet 2023. (Crédit : alhaya.ps)

Parallèlement aux visites des ministres, l’AP a adopté des méthodes plus fermes pour rétablir son contrôle sur Jenin. Selon le site d’information affilié au Hamas, Palinfo, l’AP a intensifié sa répression contre le Jihad islamique palestinien dans la région de Jenin ces derniers jours.

Les forces de l’AP auraient arrêté deux hommes à un checkpoint temporaire mis en place pendant l’opération de l’armée israélienne alors qu’ils se dirigeaient vers Jenin pour combattre. Les deux hommes, Murad Walid Malayshe, 34 ans, et Muhammad Walid Barahme, 37 ans, ont passé plus de 10 ans dans les prisons israéliennes pour des activités liées au terrorisme et font partie des personnes les « plus recherchées par Israël », selon Palinfo.

Jeudi, le journaliste Ahmed al-Betawi aurait été arrêté, ainsi qu’un « activiste » originaire de Hébron nommé Louay Qabaja, qui aurait été placé en détention pour avoir publié un message sur Facebook ; il serait en grève de la faim depuis lors.

La répression contre les membres du Jihad islamique palestinien à Jenin s’est poursuivie dans la nuit de samedi à dimanche, avec l’arrestation de deux autres des ses membres, dont Ahmad Salatneh, directeur d’un groupe caritatif de Jenin affilié au groupe terroriste.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.