Réactions mitigées des groupes juifs après la confirmation de Friedman
Rechercher

Réactions mitigées des groupes juifs après la confirmation de Friedman

JStreet a exprimé sa déception tandis que l'ADL a félicité le nouvel envoyé américaine en Israël et confident de Trump, qui avait suscité la colère des groupes juifs libéraux

David Friedman lors de son audition de confirmation pour le poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Israël au Sénat, le 16 février 2017 (Crédit : capture d’écran YouTube/CSpan)
David Friedman lors de son audition de confirmation pour le poste d'ambassadeur des Etats-Unis en Israël au Sénat, le 16 février 2017 (Crédit : capture d’écran YouTube/CSpan)

Les groupes juifs ont eu des réactions variées, alliant la déception, les félicitations tièdes et l’enthousiasme, lors de l’annonce de la confirmation de la nomination de David Friedman au poste d’ambassadeur américain en Israël.

Le Sénat américain a confirmé jeudi dans ses fonctions Friedman, l’avocat de longue date de Donald Trump, qui avait scandalisé certains groupes juifs par ses attaques virulentes contre les Juifs libéraux. Il a été officiellement désigné lors d’un vote de 52 voix contre 46 qui s’est appuyé majoritairement sur les lignes du parti.

Plusieurs groupes juifs libéraux, dont JStreet et le mouvement réformé, s’opposaient à la nomination de Friedman, qui a investi dans le mouvement pro-implantations et a exprimé des doutes face à la solution à deux états.

Le confident de Trump avait qualifié l’ADL (Anti-Defamation League) « d’idiot » pour ses préoccupations sur l’antisémitisme que le groupe avait perçu dans la rhétorique de Trump et avait attaqué l’organisation politique libérale sur le Moyen Orient JStreet, disant que ses membres étaient « pires que les kapos », les collaborateurs juifs des nazis.

Le rabbin Rick Jacobs, président de l’Union pour le Judaïsme réformé, n’a pas félicité Friedman dans sa déclaration mais a plutôt indiqué que le mouvement réformé « s’en tiendra au témoignage offert par l’ambassadeur Friedman au cours de son audience de confirmation, où il affirmé que la solution à deux états reste la meilleure possibilité pour la paix ».

« Nous apprécions également que M. Friedman ait exprimé des regrets pour ses commentaires enflammés dans le passé et nous espérons qu’il mènera ses nouvelles responsabilités en considérant la diversité des voix et des points de vue au sein de la communauté pro-israélienne », a dit Jacobs.

JStreet a exprimé sa déception devant la confirmation de Friedman.

« Le poste important d’ambassadeur américain en Israël a été antérieurement occupé par des fonctionnaires publics très respectés, capables de réunir un soutien unanime et bipartisan. Il est véritablement triste qu’il soit dorénavant assumé par une personnalité si agressive et créatrice de tant de divisions, dont la vie a été consacrée à faire avancer un agenda idéologique dangereux en Israël et en Cisjordanie », a fait savoir le groupe jeudi dans un communiqué.

JStreet a également indiqué avoir été « encouragé par le niveau d’opposition sans précédent » à Friedman au Sénat. Seuls deux Démocrates ont voté en faveur de sa confirmation.

L’ADL (Anti-Defamation League) a félicité Friedman et a exprimé l’espoir qu’il « prendra en compte et respectera la diversité des points de vue pro-israéliens à travers toute la communauté juive et l’opinion publique américaine au sens large ».

« Alors qu’il endosse ses nouvelles fonctions, l’ADL est prête à s’engager à ses côtés pour soutenir nos intérêts partagés, dont le renforcement de l’alliance de longue haleine entre les Etats Unis et Israël, la stabilisation de la région pour garantir la sécurité entre Israël et ses voisins et la poursuite des efforts vers une résolution pacifique du conflit israélo-palestinien, notamment à travers une solution à deux états », a expliqué le directeur national de l’ADL Jonathan Greenblatt vendredi dans une déclaration.

Pour sa part, la Conférence des présidents des organisations juives américaines a émis un court communiqué de félicitations vendredi.

« La conférence des présidents a toujours connu une relation de travail étroite extrêmement importante et mutuellement bénéfique avec chaque ambassadeur américain en Israël depuis la fondation de la Conférence, il y a plus de soixante ans. Nous sommes sûrs qu’elle continuera et qu’elle se renforcera durant le mandat de l’ambassadeur Friedman et nous sommes impatients de travailler étroitement à ses côtés lorsqu’il prendra ses fonctions en Israël », ont indiqué Stephen Greenberg et Malcolm Hoenlein, président et vice-président du groupe.

L’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA), qui soutient Friedman avec ardeur, a salué sa confirmation dans une déclaration faite jeudi.

« Les parents de l’ambassadeur Friedman, le rabbin et madame Morris Friedman et Hashem à leurs côtés sont remplis de fierté et de joie », a déclaré le président du groupe Morton Klein, utilisant le mot hébreu pour Dieu.

« C’est un grand jour pour l’Amérique, pour Israël, pour le peuple juif et pour l’ambassadeur David Friedman. Il sera l’ambassadeur le plus pro-américain et le plus pro-israélien en Israël de l’Histoire ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...