Réflexion sur Shavouot avec Yann Boissière
Rechercher

Réflexion sur Shavouot avec Yann Boissière

Pour le rabbin Boissière, la fête qui célèbre le don de la Torah est l'occasion d'une réflexion sur la rencontre entre la Loi et les hommes

Le rabbin libéral Yann Boissière (Crédit: capture d'écran Youtube/Yann Boissière)
Le rabbin libéral Yann Boissière (Crédit: capture d'écran Youtube/Yann Boissière)

Mardi soir prochain débuteront les festivités de la fête de Shavouot, célébrant à la fois la nouvelle récolte de blé, et le don de la Torah.

Mais « que signifie recevoir la loi ? se demande Marc-Alain Ouaknin sur France Culture, lors de sa dernière émission hebdomadaire, Talmudiques. Pourquoi n’est-il pas suffisant de la construire soi-même au sein d’institutions juridiques purement humaines ? Que signifie, même si on ne croit pas en Dieu, que la Torah est révélée ? »

L’homme est-il à la source de la Loi, ou est-elle d’origine divine ? Le rabbin Yann Boissière attaque la question en confrontant à la Torah plusieurs philosophes s’étant intéressés, soit à la tradition juive elle-même, comme Spinoza, soit à la loi morale de manière plus générale, comme Emmanuel Kant.

En analysant la Genèse, où tout se joue, il explique comment la loi donnée aux humains est une manière pour Dieu de leur apprendre « à se détacher » de lui, une preuve d’amour, leur permettant de devenir autonomes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...