Rechercher

Revolution Orchestra réunit sur scène Radiohead et des instruments qui dansent

Un orchestre de musique classique résolument novateur mêle Chopin et Radiohead

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Des membres du Revolution Orchestra en répétition pour leur dernière pièce, 'Moods', qui sera jouée le 12 juin 2022 à l’Opéra de Tel-Aviv (Crédit : Autorisation du Revolution Orchestra Capture d’écran YouTube)
Des membres du Revolution Orchestra en répétition pour leur dernière pièce, 'Moods', qui sera jouée le 12 juin 2022 à l’Opéra de Tel-Aviv (Crédit : Autorisation du Revolution Orchestra Capture d’écran YouTube)

Le Revolution Orchestra est toujours à l’affut de nouveaux classiques, renouvelant constamment la manière de jouer et interpréter, de Beethoven à HaTarnegolim, un groupe israélien iconique.

« Moods », leur dernière création en date, mêlera Chopin et la musique du groupe de rock anglais Radiohead, sous la direction des chefs d’orchestre Zohar Sharon et Roi Oppenheim, le 12 juin prochain au Nouvel Opéra israélien de Tel Aviv.

Les musiciens joueront sans partition, sans suivre la baguette des chefs d’orchestre, mais en se déplaçant avec leur instrument sur scène.

Sharon et Oppenheim, qui se sont rencontrés il y a 20 ans lorsqu’ils étaient étudiants à l’Académie de musique de Jérusalem, ont créé nombre d’événements musicaux, « tous très différents», a déclaré Oppenheim.

Dans « Moods », Chopin est utilisé comme base d’une exploration musicale écrite par Sharon, mêlée au rock alternatif complexe de Radiohead, de nature à plaire aux jeunes Israéliens, dont beaucoup sont des fans de longue date du groupe britannique.

Radiohead s’est produit pour la dernière fois en Israël en 2017, et le guitariste Johnny Greenwood, marié à l’Israélienne Sharona Katan, a collaboré à plusieurs reprises avec le compositeur israélien Shye Ben Tzur, notamment sur l’album « Junun » en 2015.

Les billets pour « Moods » sont en vente au tarif de 120 à 180 shekels et sont disponibles sur le site Web de l’Opéra israélien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...