Rivlin souhaite un bon Aïd al-Adha à Abbas
Rechercher

Rivlin souhaite un bon Aïd al-Adha à Abbas

Le président de l'AP espère que les peuples palestiniens et israéliens jouiront de la “sécurité et la stabilité” pendant son échange avec le président israélien

Le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant les funérailles d'état du défunt 9e président Shimon Peres, au cimetière du mont Herzl, à Jérusalem, le 30 septembre 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)
Le président Reuven Rivlin et son épouse Nechama avec le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas pendant les funérailles d'état du défunt 9e président Shimon Peres, au cimetière du mont Herzl, à Jérusalem, le 30 septembre 2016. (Crédit : Mark Neyman/GPO)

Le président Reuven Rivlin a appelé jeudi le président de l’Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, pour souhaiter aux Palestiniens un heureux Aïd al-Adha, fête musulmane qui commence jeudi soir, a annoncé l’agence de presse palestinienne Wafa.

Rivlin a déclaré au leader palestinien qu’il espérait que les prochaines semaines apporteront calme et tranquillité au peuple israélien et palestinien, a déclaré un porte-parole du président.

Le porte-parole a noté que les deux hommes se parlent « de temps en temps ».

Lors de son échange avec Rivlin, Abbas a exprimé l’espoir de pouvoir obtenir la « sécurité et stabilité ».

« Le président Abbas a exprimé son espoir que les peuples palestiniens et israéliens puissent jouir de la sécurité et stabilité », a indiqué Wafa.

Mahmoud Abbas, président de l'Autorité palestinienne, durant une réunion à Ramallah, en Cisjordanie, le 25 juillet 2017. (Crédit : Abbas Momani/AFP)
Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, durant une réunion à Ramallah, en Cisjordanie, le 25 juillet 2017. (Crédit : Abbas Momani/AFP)

En juin 2016, les responsables de l’UE avaient demandé si Rivlin était disposé à rencontrer Abbas pendant que les deux hommes étaient à Bruxelles. Bien que Rivlin ait été d’accord, Abbas ne l’était pas et la réunion n’a jamais eu lieu.

Les calendriers juifs et musulmans, tous deux basés sur les cycles lunaires, verront les deux religions célébrer des fêtes importantes en l’espace de quelques semaines.

Aid al-Adha commencera cette année jeudi soir, comme l’a déclaré la Haute Cour Judiciaire d’Arabie Saoudite qui a confirmé la date de la fête après que la nouvelle lune a été aperçue plus tôt dans ce mois.

La fête juive de Rosh Hashanah commencera pendant la nuit du 20 septembre et sera suivie dix jours plus tard par Yom Kippour, également connu sous le nom du Jour du Pardon. La fête de Sukkot, qui dure une semaine, commencera dans la nuit du 4 octobre.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...