Rechercher

Second tremblement de terre de faible intensité ressenti le nord d’Israël

La police a déclaré n'avoir reçu aucun signalement de blessures ou de dégâts matériels

Un sismographe utilisé pour la détection de tremblements de terre (vchal; iStock par Getty Images)
Un sismographe utilisé pour la détection de tremblements de terre (vchal; iStock par Getty Images)

Les habitants du nord d’Israël ont ressenti un léger tremblement de terre mercredi matin, le deuxième en quelques heures et la dernière d’une série de secousses enregistrées dans la région au cours du mois dernier.

Le département de sismologie du Service géologique d’Israël a déclaré qu’il s’agissait d’un séisme de magnitude 3,2 sur l’échelle de Richter, avec un épicentre situé à 15 kilomètres au nord-est de Beit Shean.

La police a déclaré, dans un communiqué, n’avoir reçu aucun signalement de blessures ou de dégâts matériels.

Mardi soir, la même zone avait été secouée par un séisme de magnitude 3,5, toujours selon le Service géologique d’Israël.

L’épicentre se trouvait également au nord-est de Beit Shean, dans la ville frontalière jordanienne d’Al-Shunah al-Shamalyah.

Ce séisme n’a causé ni blessé ni dégâts matériels..

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...