Israël en guerre - Jour 138

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Sergent-major Shalev Dagan, 20 ans : ce soldat Golani laisse dans la peine son jumeau

Il a été tué en combattant le Hamas près de la frontière avec Gaza le 7 octobre 2023

Le sergent.major Shalev Dagan (Crédit : Tsahal)
Le sergent.major Shalev Dagan (Crédit : Tsahal)

Le sergent-major Shalev Dagan, 20 ans, soldat de la brigade Golani originaire de Kiryat Yam, a été tué en combattant des terroristes du Hamas le 7 octobre dernier.

Il laisse dans la peine ses parents, Flor et Joel, son frère jumeau Omer et ses demi-sœurs Ofri et Carmel. Il a été inhumé le 16 octobre dernier au cimetière militaire de Nahariya.

Dagan a été parmi les premiers à lutter contre l’invasion du Hamas dans le sud d’Israël, en affrontant les terroristes près de la frontière de Gaza tôt dans la matinée du samedi 7 octobre. En pleine bataille, leur jeep a été touchée par une des grenades tirées par le Hamas : sur les quatre soldats qui se trouvaient à bord, trois ont été tués.

Son père, qui avait également servi dans les rangs de la brigade Golani, a déclaré que Shalev avait marché dans ses traces et s’était engagé un peu à cause de lui.

Ses proches et amis dressent le portrait d’un fan de musique et de football – fervent supporter du Maccabi Haïfa – qui adorait les puzzles et les énigmes.

Sa mère, Flor Dagan-Reiner, a déclaré à un média local de Haïfa que Shalev « avait un sourire capable de lui ouvrir toutes les portes et de balayer toutes les peines. Il aimait beaucoup ce pays. Il était prêt à tout sacrifier pour lui. »

Elle a ajouté que son fils était « un garçon travailleur, charismatique et passionnant. Ses amis disaient de lui qu’il était le ciment de tous leurs événements. Chaque fois qu’il rentrait à la maison, c’était une fête pour ses amis. Il faisait partie de ces gens qui amènent la lumière quand ils arrivent quelque part. »

Elle se rappelle lui avoir parlé pour la dernière fois le vendredi soir, la veille de sa mort : « Comme à son habitude, il m’a appelée pour me rassurer. Et aussi pour me souhaiter un bon Shabbat. Il n’avait pas son pareil pour me remonter le moral : même lors de notre dernière conversation, il a ri et m’a taquinée. Chaque fois que je vivais des moments difficiles, il savait comment me remonter le moral et me redonner le sourire. »

Son père, Joel, a déclaré à Haaretz que Shalev avait « toujours été très charismatique et talentueux, et ce, dès le plus jeune âge. Bon élève, il était aussi un athlète doué et un garçon très entouré. Il réussissait tout ce qu’il voulait. »

Shalev aurait eu 21 ans le 15 novembre 2023. En cette journée, son frère jumeau, Omer, a écrit sur les réseaux sociaux : « Mazel tov mon frère jumeau, aujourd’hui nous avons 21 ans. »

« Tu sais que je t’aime au-delà des mots. Mon bien-aimé héros, je suis fier de toi mon frère, tu m’as montré la valeur du Dagan », a-t-il poursuivi. « Merci d’avoir toujours été là pour moi et de m’avoir toujours fait sourire. Je ne voyais que toi et j’étais heureux de te voir heureux : j’espère que tu es heureux maintenant et que tu fais la fête comme toi seul en as le secret. »

Omer a ajouté : « Je ne sais pas comment faire la fête sans toi, cette journée me paraît bien vide. Tu me manques, mon frère, dans toutes nos bêtises, dans tout – depuis le service des prématurés, on ne s’était jamais quitté – 21 ans avec toi. Je te promets que tu seras toujours à mes côtés. Tu me manques comme un fou, à chaque minute. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.