Rechercher

Sheryl Sandberg donne 5 millions de dollars à l’unité féminine de United Hatzalah

En l'honneur de ses parents, la directrice de l'exploitation de Meta a versé des millions de dollars à l'organisation de secouristes bénévoles basée à Jérusalem

Sheryl Sandberg (deuxième à droite) pose avec des membres de l'unité féminine de United Hatzalah à Jérusalem, le 28 août. 2019. (United Hatzalah)
Sheryl Sandberg (deuxième à droite) pose avec des membres de l'unité féminine de United Hatzalah à Jérusalem, le 28 août. 2019. (United Hatzalah)

JTA – Sheryl Sandberg, directrice de l’exploitation de Meta, la société mère de Facebook, souhaite que davantage de femmes se penchent sur le sauvetage de vies.

Dimanche, lors d’une collecte de fonds à Miami, Mme Sandberg a versé en l’honneur de ses parents 5 millions de dollars à United Hatzalah, l’organisation bénévole de premiers secours basée à Jérusalem.

L’argent sera affecté à l’unité féminine de United Hatzalah en Israël, qui s’appellera désormais l’unité féminine Adele et Dr. Joel Sandberg.

Un porte-parole de l’organisation a déclaré que Mme Sandberg et ses parents avaient été impressionnés par l’unité lors de leur visite en Israël il y a deux ans. Ses parents sont d’importants donateurs de l’association.

Le gala, au cours duquel Adele et Joel Sandberg ont été honorés et Sheryl Sandberg a prononcé le discours principal, a rapporté 18 millions de dollars.

Directrice de l’exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg s’est fait connaître en 2013 avec un traité sur le féminisme et le capitalisme, « Lean In : Women, Work, and the Will to Lead ».

La responsable s’est davantage impliquée dans les causes juives ces dernières années et a fait un don de 2,5 millions de dollars à l’Anti-Defamation League pour soutenir les programmes de lutte contre la haine aux États-Unis et en Europe en 2019. Ce don a également été fait au nom de ses parents.

Plus récemment, Meta a fait l’objet de critiques de la part de l’ADL et d’autres personnes pour n’avoir pas agi face aux extrémistes utilisant Facebook pour diffuser de fausses informations et des incitations à la haine.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...