Silman et Orbach de Yamina font désormais l’objet d’une sécurité renforcée
Rechercher

Silman et Orbach de Yamina font désormais l’objet d’une sécurité renforcée

Des activistes de droite ont organisé des manifestations devant les domiciles des deux élus du parti nationaliste pour qu'ils rejettent le gouvernement d'unité

La députée Yamina, Idit Silman, arrive pour une réunion avec le chef du parti Yamina, Naftali Bennett, et ses collègues députés Yamina, au domicile de Bennett à Ra'anana, le 4 juin 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
La députée Yamina, Idit Silman, arrive pour une réunion avec le chef du parti Yamina, Naftali Bennett, et ses collègues députés Yamina, au domicile de Bennett à Ra'anana, le 4 juin 2021. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

La Garde de la Knesset a décidé dimanche de renforcer la sécurité autour des députés de Yamina, Idit Silman et Nir Orbach, qui sont pris pour cibles par des activistes radicaux. Ces derniers cherchent à faire pression sur eux pour qu’ils empêchent un gouvernement d’unité qui évincerait le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Des activistes de droite ont organisé des manifestations devant les domiciles de Silman et Orbach.

Plus tôt dans la journée de dimanche, Mme Silman avait réclamé un renforcement de sa sécurité après s’être plainte d’être suivie par des activistes.

Selon le radiodiffuseur public Kan, Mme Silman a envoyé un message vocal au groupe WhatsApp du parti Yamina alors qu’elle conduisait, affirmant qu’elle était suivie.

« Je ne me sens pas vraiment bien, il y a une voiture qui me suit dans la rue », a-t-elle déclaré dans le groupe. « J’aimerais savoir ce que vous pensez que je puisse faire. Ils m’ont suivie à l’extérieur de la maison et me suivent partout où je vais. »

Une voiture avec un haut-parleur sur le toit a suivi le véhicule de Silman tandis que les personnes à l’intérieur de la voiture lui ont demandé de ne pas soutenir le « gouvernement du changement », a rapporté la Douzième chaîne.

Mme Silman a également été contrainte de retirer ses enfants de l’école. La radio de l’armée a ajouté que ses enfants avaient été « interdits » de se rendre dans leurs mouvements de jeunesse.

Samedi soir, des militants ont manifesté contre l’éventuelle coalition devant le domicile de la législatrice située dans la ville du centre de Rehovot, en criant : “Vous avez volé les voix de la droite !”

Silman a déclaré vendredi qu’après mûre réflexion, elle voterait en faveur de la coalition lors du vote, contrairement à son collègue de Yamina, Amichai Chikli, qui a déclaré qu’il ne soutiendrait pas le gouvernement potentiel.

Après le renforcement de la sécurité autour de Naftali Bennett et d’Ayelet Shaked, il y a maintenant au moins quatre des sept députés Yamina à la Knesset qui ont reçu une protection supplémentaire en raison de l’activisme à l’encontre du parti qui rejoint le député Yair Lapid et son parti Yesh Atid pour former ce qu’ils appellent le « gouvernement du changement ».

Un photo-montage montre les leaders des formations du dit « gouvernement du changement » que le chef de Yesh Atid, Yair Lapid, a annoncé avoir formé en date du 2 juin 2021. (Crédit : Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...