Israël en guerre - Jour 251

Rechercher

Simhat Torah : Herzog appelle à l’unité, dans le cadre des divisions sur la religion

Le président appelle les Israéliens à "agir avec considération, tolérance, respect et amour" pendant la fête juive, sans "provocations, troubles ni bagarres"

Le Président Isaac Herzog accueillant un événement de Souccot pour la population dans sa résidence officielle, à Jérusalem, le 3 octobre 2023. (Crédit : Chaïm Goldbergl/Flash90)
Le Président Isaac Herzog accueillant un événement de Souccot pour la population dans sa résidence officielle, à Jérusalem, le 3 octobre 2023. (Crédit : Chaïm Goldbergl/Flash90)

À l’approche de Simhat Torah, le président Isaac Herzog a exhorté vendredi les Israéliens à mettre de côté leurs différents le temps de la fête juive, dans un contexte de tensions sociétales accrues après que de récentes prières publiques à Tel Aviv ont été marquées par des affrontements entre des fidèles et des militants laïcs.

Dans une déclaration publiée avant la fête juive, qui commence ce vendredi au coucher du soleil, Herzog a déclaré que les célébrations marquant la fin des lectures de la Torah de l’année précédente et le début d’un nouveau cycle étaient « l’héritage » de tous les Juifs, qu’ils soient laïcs ou religieux.

« J’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un élément profond et unificateur de notre identité personnelle et nationale », a-t-il déclaré. « Cette année, nous avons vécu avec une grande douleur un certain nombre d’incidents où le culte a été empêché, des incidents déchirants qui étaient incompréhensibles et inacceptables ».

Herzog faisait apparemment référence aux affrontements qui ont éclaté le jour de Yom Kippour en raison de l’insistance des organisateurs de la prière à placer une une mehitza – ou cloison utilisée pendant les prières pour séparer les hommes des femmes, conformément à la loi juive orthodoxe – halakha -, et du refus de la municipalité et des manifestants laïcs d’accepter ce qu’ils considéraient comme une discrimination fondée sur le sexe dans l’enceinte publique.

Des personnes priant tandis que des activistes protestent contre la non-mixité dans l’espace public lors d’une prière publique à l’occasion de Yom Kippour, sur le Kikar Dizengoff, à Tel Aviv, le 25 septembre 2023. (Crédit : Itaï Ron/Flash90)

D’autres incidents ont eu lieu depuis, notamment jeudi à Tel Aviv, où des fidèles ont placé une cloison au mépris des règles de la ville dans le cadre d’une prière de protestation non-autorisée, alimentant ainsi les vives tensions partisanes qui ont éclaté depuis que le gouvernement a dévoilé ses propositions de refonte du système judiciaire au début de l’année.

« Je fais appel à vous, citoyens israéliens, à chacun d’entre vous, et je vous demande d’agir avec considération, tolérance, respect et amour pour Israël pendant les Hakafot et en général, pour nous permettre à tous, ensemble, de profiter de la fête et du bonheur », a insisté Herzog, faisant référence aux célébrations traditionnelles organisées à l’occasion de Simhat Torah.

« Pas de provocations, de troubles ni de bagarres », a poursuivi le président, sans mentionner les mehitzot.

« À Simhat Torah, nous devons mettre de côté les divisions et revenir au bonheur pur du début de la nouvelle année et, avec lui, au cycle des lectures hebdomadaires de la Torah. »

La déclaration de Herzog a été faite alors que la Haute Cour de justice examinait un recours déposé par Rosh Yehudi, le groupe orthodoxe à l’origine de la prière de Yom Kippour à Tel Aviv, contre la décision de la municipalité d’annuler les autorisations qui lui avaient été accordées pour organiser les célébrations de Simhat Torah dans le centre-ville.

Lors de l’audience, la municipalité a accepté d’autoriser Rosh Yehudi à organiser la cérémonie de Simhat Torah sans séparation des sexes.

La mairie avait déclaré que Rosh Yehudi avait violé les conditions du permis accordé pour l’office du 24 septembre pour Yom Kippour et avait donc révoqué leurs permis précédemment accordés pour organiser l’événement de Simhat Torah, qui devait avoir lieu le samedi.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.