Israël en guerre - Jour 142

Rechercher

Sinwar : le Hamas est confronté à une « bataille sans précédent » mais ne cédera pas

Dans son premier message public depuis le 7 octobre, le chef du Hamas à Gaza affirme à tort que les Brigades Ezzedine al-Qassam ont tué plus d'un millier de soldats israéliens

Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, saluant ses partisans lors d'une réunion avec les dirigeants des factions palestiniennes à son bureau, à Gaza City, le 13 avril 2022. (Crédit : Adel Hana/AP Photo/Dossier)
Yahya Sinwar, chef du Hamas à Gaza, saluant ses partisans lors d'une réunion avec les dirigeants des factions palestiniennes à son bureau, à Gaza City, le 13 avril 2022. (Crédit : Adel Hana/AP Photo/Dossier)

Dans son premier message public depuis le 7 octobre, le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinwar, a déclaré lundi que le groupe terroriste est confronté à une « bataille féroce, violente et sans précédent » contre Israël et a grossièrement gonflé les résultats obtenus par le groupe terroriste dans la guerre.

Toutefois, il affirme que le groupe terroriste est sur le point d’écraser les forces israéliennes et, se référant à Israël, il déclare que le Hamas ne se soumettra pas aux « conditions de l’occupation ».

Le chef terroriste a également gonflé le nombre de soldats israéliens blessés au cours de la guerre et la quantité d’équipements militaires israéliens détruits, le nombre réel de morts dans les rangs de Tsahal ne représentant qu’un dixième de ce que le chef terroriste a prétendu.

Sinwar affirme à tort que les Brigades Ezzedine al-Qassam, l’aile armée du Hamas, ont tué plus d’un millier de soldats israéliens. Selon l’armée israélienne, 156 soldats ont été tués lors de l’opération terrestre israélienne à Gaza, ce qui est bien inférieur aux chiffres avancés par le chef terroriste. Plus de 300 membres des forces de sécurité ont été tués lors de l’assaut du 7 octobre.

Le chef terroriste a également exagéré le nombre de soldats israéliens blessés au cours de la guerre et la quantité d’équipements militaires israéliens détruits. Il a affirmé qu’environ 3 500 soldats avaient été gravement blessés ou handicapés, alors que ce chiffre s’élève à moins de 200 selon Tsahal.

Il a également déclaré que le Hamas avait complètement ou partiellement détruit 750 véhicules militaires israéliens. Bien que l’armée israélienne n’ait pas fourni de chiffres officiels, le commandant du corps de technologie et de maintenance de Tsahal, le général de brigade Ariel Shima, a déclaré début novembre que très peu de véhicules militaires israéliens avaient été gravement endommagés et ne pouvaient plus être réparés, et que la plupart des véhicules repartaient au combat une fois réparés.

L’annonce de Sinwar intervient alors que le groupe terroriste est confronté à une pression militaire croissante.

Les forces israéliennes « achèvent progressivement » leurs objectifs dans le nord de la bande de Gaza et poursuivent leurs opérations dans la région de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, selon une déclaration du ministre de la Défense, Yoav Gallant, vendredi.

Gallant a renouvelé ses menaces à l’encontre de Sinwar, affirmant qu’il « rencontrera bientôt les canons de nos armes ».

Samedi, le chef du politburo du Hamas, Ismail Haniyeh, est revenu du Caire à Doha pour discuter avec des responsables en exil du groupe terroriste d’une proposition égyptienne de trêve de deux semaines qui pourrait devenir un cessez-le-feu permanent si le Hamas l’accepte.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.