Sondage : les Danois minimisent la gravité des agressions physiques anti-Juifs
Rechercher

Sondage : les Danois minimisent la gravité des agressions physiques anti-Juifs

Quatre ans après le meurtre d'un vigile juif par un jihadiste à Copenhague, seuls 42 % des Danois sondés estiment que les agressions physiques contre les Juifs sont 'un problème'

Rassemblement en mémoire des victimes du terrorisme de Copenhague - 15 février 2015 (Crédit : ODD ANDERSEN / AFP)
Rassemblement en mémoire des victimes du terrorisme de Copenhague - 15 février 2015 (Crédit : ODD ANDERSEN / AFP)

JTA — Quatre ans après l’assassinat d’un vigile juif par un jihadiste devant une synagogue de la capitale danoise, 42 % des Danois seulement estiment que les agressions physiques contre les Juifs sont un « problème », d’après un sondage.

En Hongrie, où aucune attaque mortelle n’a été perpétrée ces dernières années, les personnes sondées se sont montrées plus préoccupées, 44 % d’entre elles jugeant les agressions physiques contre les Juifs comme problématiques.

Dans ce sondage publié mardi, l’Union européenne a interrogé des adultes des 28 Etats-membres sur leur perception de l’antisémitisme.

C’est en France que les gens y sont apparus le plus sensibles. La majorité des sondés – 54 % – estimaient que les agressions physiques contre les Juifs sont un « problème très important ».

Interrogés sur l’aspect problématique des agressions contre les Juifs, 19 % des Danois ont répondu que ce n’était « pas du tout » un problème, 31 % estiment que ce n’est « pas vraiment un problème ». Huit pour cent n’avaient pas d’avis. 42 % des 1 004 Danois sondés ont déclaré que c’était un problème ; pour 17 % des sondés, c’est un « problème très important’ et 25 % considèrent que c’est un « problème assez important ».

Le Danemark, qui abrite 8 000 Juifs, recense chaque année plusieurs dizaines d’incidents antisémites. En 2014, une école juive de Copenhague avait demandé à ses élèves de ne pas porter la kippa en public, craignant qu’ils ne soient la cible d’attaques.

Le garde de la communauté juive de Copenhague, Dan Uzan, 37 ans, tué le 15 février 2015 dans une attaque terroriste (Capture d’écran Deuxième chaîne)

Dan Uzan, un garde de la communauté juive de Copenhague, a été tué le 15 février 2015 dans une attaque terroriste.

27 643 personnes ont été interrogées en Europe. La moitié d’entre eux ont déclaré que les agressions physiques contre les Juifs n’étaient pas un problème, et 42 % estiment que c’est un problème. Les 8 % restants n’avaient pas d’avis sur la question.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...