Spicer, au sujet de sa comparaison sur la Shoah : ‘J’ai déçu le président’
Rechercher

Spicer, au sujet de sa comparaison sur la Shoah : ‘J’ai déçu le président’

Alors que la controverse bat son plein le porte-parole de la Maison Blanche a voulu présenter ses excuses lors d’une conférence organisée à Washington

Sean Spicer, attaché de presse de la Maison Blanche, pendant la conférence de presse quotidienne de la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)
Sean Spicer, attaché de presse de la Maison Blanche, pendant la conférence de presse quotidienne de la Maison Blanche, le 23 janvier 2017. (Crédit : Nicholas Kamm/AFP)

Le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer a présenté ses excuses pour les commentaires qu’il a fait, comparant le président syrien Bashar Assad à Adolf Hitler.

Il a déclaré que c’était une erreur « inexcusable ».

Spicer a pris la parole au Newseum de Washington, dans le cadre du First Amendment forum.

« J’ai déçu le président », a indiqué le porte-parole.

“C’était à moi de le reconnaître et à moi de présenter des excuses », a-t-il ajouté.

Mardi, Spicer a déclaré que « quelqu’un d’aussi méprisable qu’Hitler ne s’est pas abaissé à utiliser des armes chimiques », se référant à l’attaque au gaz sarin perpétrée par les forces d’Assad la semaine dernière.

Rappelant les millions de Juifs gazés au Zyklon pendant l’Holocauste, de nombreuses personnes ont fait part de leur indignation suite à ces propos.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...