Stockholm et Jérusalem s’associent en R&D – une première
Rechercher

Stockholm et Jérusalem s’associent en R&D – une première

L'objectif est de profiter des forces de chaque nation dans l'éco-système de l'innovation

Des drapeaux suédois lors de la fête nationale (TT; iStock by Getty Images)
Des drapeaux suédois lors de la fête nationale (TT; iStock by Getty Images)

La Suède et Israël mettent en place une initiative commune pour développer des projets de recherche et de développement (R&D). L’objectif est de profiter des forces de chaque nation dans l’éco-système d’innovation.

L’initiative, la première en son genre entre les pays, a été lancée par l’Agence d’innovation Vinnova de Suède, Business Suède – le Conseil commercial et d’investissement suédois, et l’ambassade de Suède en Israël.

Les organisations ont fait un partenariat avec la Start-up Nation Central, une organisation israélienne à but non lucratif qui cherche à mettre en contact des start-up israéliennes avec des entreprises, des gouvernements et des organisations du monde entier.

La nouvelle plateforme, appelée The Connector, vise à créer des équipes communes de recherche et de développement en vue d’une mise sur le marché. L’objectif de l’initiative est de permettre aux entreprises, aux organisations gouvernementales et aux acteurs académiques d’Israël et de Suède de travailler ensemble, partager des données et former des partenariats.

L’initiative est ouverte à tous types d’entreprises de deux pays – des petites et grandes start-up, les entreprises du secteur technologique, des multinationales actives dans les deux pays, des organismes de recherche et des institutions académiques.

« The Connector est une initiative à long-terme visant à rapprocher deux écosystèmes innovants très créatifs, mais aussi différents et complémentaires », ont déclaré les deux partis dans un communiqué.

« L’innovation n’a jamais été aussi importante pour répondre aux défis mondiaux, a déclaré Ibrahim Baylan, le ministre suédois du Commerce, de l’industrie et de l’innovation dans un communiqué. Israël et la Suède représentent les centres de start-up les plus importants dans nos régions respectives et peuvent offrir des solutions compétitives sur les marchés mondiaux. Des solutions qui sont vraiment nécessaires dans un monde qui rouvre l’économie après avoir lutté contre la pandémie et sauvé des vies humaines ».

La Suède et Israël sont classés parmi les meilleures nations mondiales en matière l’innovation dans des classements comme le Global Innovation Index (GII), le Global Competitiveness Index (GCI) et le Bloomberg Innovation Index (BII).

Ensemble, ils comptent pour une partie importante des brevets déposés dans le monde. La Suède s’est récemment classée numéro deux des brevets par habitant et Israël se classe en cinquième position.

Avec une population située autour de 10 millions d’habitants, légèrement supérieure à celle d’Israël, la Suède est connue pour son grand nombre de multinationales innovantes et pour son environnement florissant de start-up. Stockholm a donné naissance à des entreprises comme Skype, Spotify, Minecraft et Candy Crush.

« Les deux pays sont confrontés à des défis communs dans ce besoin constant d’innover afin de faire avancer la croissance économique et d’être compétitif mondialement », notait le communiqué.

En outre, les éco-systèmes innovants en Israël et en Suède sont complémentaires l’un envers l’autre : le paysage technologique suédois est principalement porté par sa forte industrie manufacturée et de grandes multinationales, alors qu’Israël est connu pour la force de ses start-up, son esprit d’entrepreneuriat et pour ses grandes capacité de recherche.

Le partenariat « est un vote de confiance » dans l’éco-système technologique d’Israël, et c’est « un autre exemple de grand impact de l’innovation sur le partenariat mondial », a déclaré Eugene Kandel, le PDG de la Start-Up Nation Central, dans le communiqué, appelant les entrepreneurs israéliens à rejoindre le programme.

L’idée de créer The Connector provient d’un programme similaire que la Suède a développé avec la Suisse. Le programme, appelé SWII, a aidé à créer 39 projets financées publiquement pour une valeur de 64 millions d’euros dans les six dernières années, notait le communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...