Israël en guerre - Jour 262

Rechercher

Syrie : premier avion saoudien d’aide humanitaire depuis plus de dix ans

Des avions chargés d'aide humanitaire se sont succédé depuis le séisme en Syrie et en Turquie, brisant l'isolement diplomatique du gouvernement syrien

Des colis d'aide humanitaire fournis par l'Arabie saoudite aux victimes du tremblement de terre du 6 février déchargés d'un avion de transport Ilyushin Il-76TD à l'aéroport international d'Alep, dans le nord de la Syrie, le 14 février 2023.(Crédit : AFP)
Des colis d'aide humanitaire fournis par l'Arabie saoudite aux victimes du tremblement de terre du 6 février déchargés d'un avion de transport Ilyushin Il-76TD à l'aéroport international d'Alep, dans le nord de la Syrie, le 14 février 2023.(Crédit : AFP)

Un avion saoudien chargé d’aide pour les victimes du séisme meurtrier a atterri mardi matin à Alep (nord), pour la première fois depuis plus de dix ans, selon le ministère syrien des Transports.

Des avions chargés d’aide humanitaire se sont succédé depuis le séisme qui a fait le 6 février plus de 35 000 morts en Syrie et en Turquie, brisant l’isolement diplomatique du gouvernement syrien.

« C’est le premier avion d’Arabie saoudite à atterrir en Syrie depuis plus de dix ans », a déclaré à l’AFP un responsable du ministère des Transports qui a requis l’anonymat.

L’avion saoudien est chargé de 35 tonnes de vivres, selon l’agence officielle syrienne SANA. Alep, deuxième ville de Syrie, a été dévastée par le séisme.

Le dernier vol saoudien à atterrir en Syrie remonte à février 2012, selon l’agence SANA.

Le président Bachar el-Assad est ostracisé par plusieurs pays arabes depuis qu’il a été exclu de la Ligue arabe fin 2011, après le début du soulèvement populaire contre le régime qui a dégénéré en guerre civile.

L’Arabie saoudite a rompu ses liens avec le président syrien en 2012 et a soutenu des rebelles au début de la guerre, qui entre bientôt dans sa douzième année.

Ryad a promis une aide aux zones tenues par le pouvoir et à celles contrôlées par les rebelles dans le nord-ouest, également durement affectées par le séisme qui a fait plus de 3 600 tués dans le pays.

La région d’Alep a été durement touchée par le tremblement de terre et plus de 200 000 personnes y sont sans abri, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

La guerre en Syrie a fait plus d’un demi-million de morts et forcé près de la moitié de la population à abandonner leurs foyers. Même avant le séisme, la majorité de la population avait besoin d’une assistance humanitaire.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.