Teva va fermer le centre de Petah Tikva et licencier la plupart des employés
Rechercher

Teva va fermer le centre de Petah Tikva et licencier la plupart des employés

75 % des employés du centre seront remerciés par la compagnie pharmaceutique

Les employés de l'entreprise Teva protestent contre le licenciement de centaines d'employés en bloquant l'autoroute Begin de Jérusalem, le 17 décembre 2017 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les employés de l'entreprise Teva protestent contre le licenciement de centaines d'employés en bloquant l'autoroute Begin de Jérusalem, le 17 décembre 2017 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les employés de Teva affirment avoir été informés que le centre de recherche et de développement de Petah Tikva serait le premier à être fermé par le géant pharmaceutique dans le cadre d’un vaste plan de restructuration.

75 % des travailleurs du centre seraient licenciés.

Teva prévoit de licencier environ 1 700 ouvriers en Israël au cours des deux prochaines années et de fermer un certain nombre d’établissements dans le cadre d’une réforme destinée à alléger la dette de l’entreprise, indiquent les dirigeants syndicaux.

L’annonce des licenciements a déclenché de grandes manifestations et une importante grève en Israël au début du mois.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...