Tomer Sisley sur les traces du boxeur d’Auschwitz
Rechercher

Tomer Sisley sur les traces du boxeur d’Auschwitz

Dans un documentaire, l'acteur franco-israélien tente de comprendre le destin tragique de Victor Young Perez

Documentaire "Young et moi" (Crédit : Facebook/Young et Moi sur les traces du boxeur d'Auschwitz)
Documentaire "Young et moi" (Crédit : Facebook/Young et Moi sur les traces du boxeur d'Auschwitz)

L’acteur franco-israélien Tomer Sisley est parti sur les traces du boxeur Victor Perez surnommé « Young ».

« Young et moi », réalisé par Sophie Nahum, prend la forme d’un véritable voyage initiatique dans lequel Tomer Sisley tente de réunir le plus de détails possible sur le destin du champion mondial de boxe, qui a été arrêté en 1943, puis interné à Drancy pour être finalement déporté à Auschwitz.

Le directeur du camp Auschwitz 3 est un passionné de boxe. A l’arrivé de « Young » dans le camp, des combats seront organisés entre le champion et d’autres prisonniers afin de divertir les SS.

Ce documentaire est une tentative pour retracer le parcours de ce jeune tunisien devenu champion du monde à seulement 21 ans, et qui fut l’une des nombreuses victimes de la barbarie nazie. Il meurt au moment de l’évacuation du camp à la fin de la guerre.

Tomer Sisley est ainsi parti à la rencontre des rares témoins toujours vivants pour recueillir leurs précieux témoignages. Il s’est également rendu sur les derniers lieux connus par le champion afin de se rapprocher d’une réalité inconcevable.

Dans ce documentaire, Tomer Sisley ne joue pas le rôle d’un comédien mais d’un enquêteur soucieux de réunir une vérité déjà lointaine. Le spectateur le voit tour à tour ému, frustré et inquiet face à la disparition des rescapés de la Shoah qui s’accélère.

Ce documentaire aborde ainsi les problématiques liées au devoir de transmission et comment les futures générations, sans témoins directs, vont réussir à continuer à faire vivre cette mémoire.

Ce documentaire n’ayant pas reçu le succès escompté, Sophie Nahum a eu recours aux dons de plusieurs fondations et à une campagne de crowdfunding pour le financer, rapporte le Huffington Post.

Aujourd’hui, le documentaire est disponible uniquement sur CanalPlay. Tomer Sisley a, quant à lui, pour souhait d’interpréter Victor Young Perez au cinéma.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...