Rechercher

Trafic d’armes avec le Liban : 61 armes saisies et 3 suspects arrêtés

Les forces de l'ordre estiment à 3,5 millions de shekels la valeur des armes et des drogues saisies

Armes saisies par les forces de l'ordre israéliennes dans le cadre de la lutte contre un trafic présumé d’armes en provenance du Liban, le 23 mars 2022. (Crédit : Police israélienne)
Armes saisies par les forces de l'ordre israéliennes dans le cadre de la lutte contre un trafic présumé d’armes en provenance du Liban, le 23 mars 2022. (Crédit : Police israélienne)

La police a annoncé jeudi la saisie de 61 armes à feu détenues par des trafiquants d’armes arabes israéliens. Il s’agirait de la plus importante saisie d’armes de contrebande jamais réalisée en provenance du Liban.

Trois suspects, tous résidents de Tuba-Zangariyye, ont été appréhendés à hauteur de l’échangeur Hamovil dans le nord d’Israël, après une course-poursuite depuis la frontière.

À bord du véhicule des fuyards, la police a trouvé 58 armes de poing, 3 fusils d’assaut et un demi-kilogramme d’une drogue non identifiée.

Les forces de l’ordre estiment à 3,5 millions de shekels la valeur des armes et des drogues saisies.

Des responsables ont averti que le groupe terroriste libanais du Hezbollah tentait d’armer les Arabes israéliens afin qu’ils commettent des attentats terroristes en cas de nouvelle flambée de violence entre Juifs et Arabes.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...