Trois hommes tués par balle dans des incidents séparés en 24 heures
Rechercher

Trois hommes tués par balle dans des incidents séparés en 24 heures

Un homme de 59 ans est mort lors d'une fusillade à Qalansawe, dans le centre du pays ; un jeune de 23 ans à Kiryat Ata près de Haïfa et un homme de 26 ans a été tué à Harish

Photo d'illustration : La police et le personnel médical sur la scène d'un drame familial à Petah Tikva, le 17 janvier 2020.  (Roy Alima/Flash90)
Photo d'illustration : La police et le personnel médical sur la scène d'un drame familial à Petah Tikva, le 17 janvier 2020. (Roy Alima/Flash90)

La police a annoncé, lundi matin, qu’un résident de Jisr az-Zarqa âgé de 26 ans avait été tué par balle dans la ville de Harish, dans le nord du pays. C’est la troisième victime à mourir dans des incidents apparemment distincts en l’espace de vingt-quatre heures.

Selon la Treizième chaîne, l’homme a été découvert dans sa voiture alors que les secours n’ont pas pu le réanimer.

Abd Elhalim Shlavi, 59 ans, a lui été grièvement blessé par balle à Qalansawe, dans le centre de l’Etat juif, dimanche après-midi. Il a été évacué vers l’hôpital Meir de Kfar Saba, où il a subi une intervention d’urgence, avant de succomber à ses blessures.

Dans la soirée de dimanche, à Kiryat Ata, près de Haïfa, c’est un jeune homme de 23 ans qui a été grièvement touché dans une fusillade. Il a été pris en charge à l’hôpital Rambam de Haïfa. Son décès a été constaté après son arrivée.

Maya Vishniak (Autorisation)

Samedi, un homme de 21 ans a été arrêté à Ramat Gan car il est soupçonné d’avoir assassiné sa petite amie âgée de 22 ans, Maya Vishniak, et d’avoir poignardé sa mère lorsque celle-ci tentait d’appeler la police. Plusieurs manifestations ont été organisées pour pousser le gouvernement à enfin agir pour éradiquer les violences conjugales alors que les meurtres se sont récemment multipliés.

Le suspect a été présenté devant les magistrats dimanche et sa détention a été prolongée de huit jours.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...