Rechercher

Tsahal arrête les auteurs présumés de la fusillade à proximité de Havat Gilad

Nasser al-Naqeeb aurait ouvert le feu sur un automobiliste israélien vendredi, aidé de son fils ; le groupe terroriste palestinien de la Fosse aux Lions a revendiqué l'attentat

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Une voiture israélienne endommagée à la suite d'une attaque par balles près de l'avant-poste de Havat Gilad, dans le nord de la Cisjordanie, le 16 décembre 2022. (Crédit : Sauveteurs sans frontières)
Une voiture israélienne endommagée à la suite d'une attaque par balles près de l'avant-poste de Havat Gilad, dans le nord de la Cisjordanie, le 16 décembre 2022. (Crédit : Sauveteurs sans frontières)

Les forces de sécurité israéliennes ont arrêté dimanche matin un Palestinien et son fils, soupçonnés d’avoir ouvert le feu sur une voiture israélienne dans le nord de la Cisjordanie au cours du week-end, ont indiqué l’armée et l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet.

Tard dans la nuit de samedi à dimanche, le groupe terroriste palestinien de la Fosse aux Lions, basé à Naplouse, a revendiqué l’attaque terroriste perpétrée un jour plus tôt, près de l’avant-poste illégal de Havat Gilad, au sud de la ville de Cisjordanie.

Le groupe terroriste n’a fourni aucune preuve qu’il avait commis l’attaque.

L’automobiliste israélien n’a pas été blessé lors de la fusillade de vendredi, mais les tirs – au moins quatre coups de feu – ont brisé les vitres de sa voiture et touché l’appui-tête du conducteur.

Selon les médias palestiniens, les forces israéliennes ont arrêté Nasser al-Naqeeb, 47 ans, ainsi que son fils Mahmoud, dans le camp de réfugiés d’Askar, dans la banlieue de Naplouse, dimanche matin.

Dans une déclaration commune, Tsahal et le Shin Bet ont confirmé l’arrestation d’al-Naqeeb, mais n’ont pas précisé qu’il était membre de la Fosse aux Lions, l’identifiant plutôt comme un ancien prisonnier en Israël pour son appartenance au groupe terroriste palestinien Tanzim, aujourd’hui inactif.

Il était également soupçonné d’être impliqué dans des ventes d’armes, a déclaré l’agence de sécurité intérieure.

Mohammed al-Naqeeb est soupçonné d’avoir aidé son père, ajoute le communiqué.

Des affrontements ont éclaté dans le camp au moment du raid d’arrestation. Les médias palestiniens, citant le Croissant-Rouge palestinien, ont indiqué que sept personnes avaient été blessées, dont une par des tirs.

L’armée israélienne a déclaré que les troupes ont essuyé des tirs au cours de l’opération et que des émeutiers ont lancé de grosses pierres sur les troupes alors qu’elles quittaient la zone. Les troupes ont riposté aux suspects, a déclaré Tsahal.

Aucun soldat n’a été blessé, selon l’armée.

Ces derniers mois, des hommes armés palestiniens ont, à maintes reprises, pris pour cible des troupes opérant en Cisjordanie, ainsi que des postes militaires, des troupes opérant le long de la barrière de sécurité de Cisjordanie, des implantations israéliennes et des civils sur les routes.

Ces attaques ont eu lieu dans le cadre d’une vaste offensive antiterroriste de Tsahal principalement axée sur le nord de la Cisjordanie pour faire face à une série d’attaques palestiniennes qui ont fait 31 morts en Israël et en Cisjordanie depuis le début de l’année.

L’opération a permis de procéder à plus de 2 500 arrestations lors de raids quasi quotidiens, mais a également fait plus de 130 morts parmi les Palestiniens, essentiellement lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

Lors d’un autre raid d’arrestation, tôt dimanche, les troupes ont arrêté un Palestinien recherché dans la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie, a déclaré l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.