Israël en guerre - Jour 141

Rechercher

Tsahal élimine les terroristes palestiniens qui ont tué Lucy, Maia et Rina Dee

Les troupes ont encerclé une maison à Naplouse et ont tiré un missile pour débusquer les suspects ainsi que l'homme qui les avait aidé à se cacher ; les trois hommes ont été tués

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des troupes israéliennes opérant dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 4 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter)
Des troupes israéliennes opérant dans la ville de Naplouse, en Cisjordanie, le 4 mai 2023. (Crédit : Capture d'écran Twitter)

Deux Palestiniens accusés d’avoir tué Lucy Dee et ses filles Maia et Rina lors d’une fusillade dans la vallée du Jourdain le mois dernier, et un troisième tireur palestinien, ont été abattus par les troupes israéliennes jeudi matin dans la ville de Naplouse en Cisjordanie.

Dans une déclaration commune, l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, la police israélienne et l’armée israélienne ont déclaré que les troupes sont entrées dans la Vieille Ville de Naplouse afin d’arrêter Hassan Katnani et Maad Masri, les membres du groupe terroriste palestinien du Hamas qui auraient perpétré l’attaque meurtrière du 7 avril.

Des membres de l’unité antiterroriste de la police de Yamam ont encerclé la maison où les deux terroristes se cachaient, et ont tiré un missile sol-air léger, lancé à l’aide d’un lanceur porté sur l’épaule, selon une tactique connue sous le nom de « cocotte-minute », pour débusquer les suspects recherchés.

Des affrontements armés ont eu lieu autour de la maison. Les deux terroristes ont été tués ainsi qu’un autre homme armé, Ibrahim Hura, qui les avait aidés à se cacher, selon le communiqué.

Tsahal a également saisi trois fusils d’assaut à l’intérieur de la maison, ajoute le communiqué.

Les médias palestiniens ont publié des images de ce qu’ils ont déclaré être trois corps récupérés dans la maison. Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) a confirmé que trois hommes avaient été tués dans le raid.

De gauche à droite : Lucy Dee, avec ses filles Rina et Maia. Elles sont mortes toutes les trois après une fusillade terroriste en Cisjordanie le 7 avril 2023. (Autorisation)

Les trois membres de la famille Dee avaient la double nationalité israélo-britannique et vivaient dans l’implantation d’Efrat en Cisjordanie, juste au sud de Jérusalem, après avoir immigré en Israël il y a environ huit ans.

Les tireurs palestiniens ont ouvert le feu sur la voiture des victimes près de l’implantation de Hamra, dans le nord de la vallée du Jourdain, alors qu’elles se rendaient à Tibériade le 7 avril. Le véhicule s’est écrasé sur le bas-côté de l’autoroute et les terroristes ont à nouveau tiré sur la voiture à bout portant. Les filles, Maia, 20 ans, et Rina, 15 ans, ont été déclarées mortes sur place, tandis que Lucy, 48 ans, a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique, et est décédée trois jours plus tard.

Le véhicule apparemment utilisé par les terroristes a été retrouvé par les forces de sécurité de l’AP à Naplouse quelques jours plus tard.

Leo Dee, le père de famille, a déclaré à la radio publique israélienne Kan qu’il remerciait les forces de sécurité israéliennes de ne pas avoir risqué la vie des soldats lors du raid.

« Nous remercions les forces de sécurité et sommes heureux qu’aucun soldat ne se soit mis en danger, c’était important pour moi et ma famille », a-t-il déclaré.

« J’ai dit au Shin Bet que s’ils étaient vivants, nous voudrions les interroger et leur demander pourquoi ils ont fait cela ? Quel est leur désir ? Quelle est leur vision d’un monde meilleur et de l’avenir de leurs enfants ? », a ajouté Leo Dee.

Le ministre de la Défense Yoav Gallant a salué l’opération de jeudi matin à Naplouse.

« Je félicite nos forces de sécurité d’avoir éliminé l’escadron terroriste qui a perpétré l’odieux attentat de Hamra, qui a coûté la vie à Lucy Dee et à ses filles Rina et Maia. Comme je l’ai promis à Leo, le père de famille, le bras long de l’establishment de la Défense atteindra tout terroriste », a déclaré Gallant sur Twitter.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été intenses ces douze derniers mois, l’armée israélienne menant des opérations antiterroristes quasi-quotidiennes en Cisjordanie suite à plusieurs attentats terroristes palestiniens particulièrement meurtriers.

Une série d’attaques à Jérusalem et en Cisjordanie, depuis le début de l’année, a fait 19 morts et plusieurs blessés graves du côté israélien.

Au moins 99 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la majorité d’entre eux alors qu’ils commettaient des attaques ou pendant des affrontements avant les services de sécurité. Certains étaient toutefois des civils non-impliqués et d’autres ont perdu la vie dans des circonstances qui font actuellement l’objet d’une enquête.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.