Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

Tsahal va reconnaître le réserviste qui s’est suicidé comme un soldat tombé au combat

La famille d'Eliran Mizrahi, à qui l'on avait diagnostiqué un TSPT et qui était en fait en service actif au moment de sa mort, accueille cette décision "avec un bonheur mêlé de tristesse"

Eliran Mizrahi s'est suicidé le 7 juin 2024, après avoir été rappelé à la guerre suite à deux blessures et au syndrome de stress post-traumatique. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)
Eliran Mizrahi s'est suicidé le 7 juin 2024, après avoir été rappelé à la guerre suite à deux blessures et au syndrome de stress post-traumatique. (Crédit : Capture d'écran X ; utilisée conformément à la clause 27a de la loi sur les droits d'auteur)

L’armée israélienne a déclaré mercredi qu’elle reconnaîtrait un réserviste souffrant d’un trouble de stress post-traumatique (TSPT) qui s’est suicidé comme un soldat tombé au champ d’honneur, et qu’il recevrait un enterrement militaire comme sa famille l’avait demandé.

Tsahal a expliqué qu’après un examen effectué par le chef du Directorat des Ressources humaines, le général de division Yaniv Asor, il a été constaté que le sergent-major (Rés.) Eliran Mizrahi était décédé alors qu’il était en service de réserve actif.

Eliran, originaire de Maale Adumim, a été appelé dans la réserve peu après l’assaut barbare et sadique du groupe terroriste palestinien du Hamas sur le sud d’Israël le 7 octobre, lorsqu’il a été chargé d’aider à enlever les corps des personnes assassinées par des terroristes palestiniens lors du Festival Supernova. Il a ensuite été envoyé à Gaza, où il a servi comme ingénieur de combat jusqu’à ce qu’il soit blessé en avril.

Selon la Douzième chaîne, Eliran avait été reconnu comme un vétéran handicapé de Tsahal et diagnostiqué comme souffrant de TSPT, mais vendredi, il a reçu l’ordre de se présenter à Rafah deux jours plus tard. C’est alors qu’il s’est suicidé.

L’armée avait d’abord refusé de le reconnaître comme soldat mort au combat, affirmant qu’il n’était pas en service au moment de sa mort.

L’enquête de Tsahal a révélé qu’Eliran, son commandant de compagnie et un autre soldat s’étaient rencontrés dans le cadre des préparatifs d’une opération qu’ils devaient mener dans les jours à venir.

Les tombes des soldats tombés au combat, au cimetière militaire du mont Herzl, le 24 avril 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

L’armée a déclaré que cette rencontre n’était pas une « réunion de courtoisie, telle que décrite dans l’enquête initiale menée le jour du drame ».

« Il a également été établi que cette rencontre s’inscrivait dans le cadre du service militaire et qu’elle devait être inscrite comme journée de service de réserve actif », a assuré Tsahal.

À la suite de l’enquête, le chef d’état-major, le général Herzl Halevi, et le ministre de la Défense Yoav Gallant ont tenu une consultation sur la question, au cours de laquelle ils ont décidé de reconnaître Eliran comme un soldat tombé au combat.

L’armée a souligné qu’elle « partageait la douleur de la famille Mizrahi et qu’elle continuerait à la soutenir ».

La famille d’Eliran a salué la « décision correcte, appropriée et morale » de Tsahal, mais a déclaré qu’elle l’accueillait « avec un bonheur empreint de tristesse ».

« Ces derniers jours, la famille a reçu un soutien extraordinaire et émouvant de la part de toutes les composantes de la société israélienne », a déclaré la famille d’Eliran dans un communiqué.

« Nous tenons à remercier tous ceux qui ont soutenu le juste combat de notre famille. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.