Israël en guerre - Jour 228

Rechercher

Un accord salarial conclu entre le syndicat des enseignants et le Trésor

Le personnel des lycées recevra une avance sur salaire et mettra fin aux suspension de notes et des activités extra-scolaires ; 200 000 lycéens peuvent reprendre les cours

Les élèves du lycée Keshet passant leur examen de mathématiques (Bagrout), à Tel Aviv, le 29 juin 2020. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)
Les élèves du lycée Keshet passant leur examen de mathématiques (Bagrout), à Tel Aviv, le 29 juin 2020. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

Le ministère de l’Éducation a annoncé mardi qu’un accord provisoire a été conclu avec le Syndicat des enseignants, alors qu’environ 200 000 lycéens étaient restés chez eux.

L’accord mettrait fin aux sanctions sur les activités des lycées décrétées par le syndicat au début de l’année, alors qu’une grève de protestation contre ces sanctions, décrétée par le Conseil national des étudiants et de la jeunesse d’Israël, avait conduit de nombreux élèves à ne pas assister aux cours de la journée.

Les sanctions avaient été décrétées par le Syndicat des enseignants dans le cadre des négociations en cours avec le gouvernement sur les salaires, entre autres questions. Elles affectent les activités extra-scolaires et d’autres événements pour les lycéens, notamment la Marche des Vivants – une visite annuelle en Pologne consacrée à l’enseignement de la Shoah.

Le nouvel accord stipule que les enseignants du secondaire recevront une subvention unique de 2 400 shekels, une augmentation de salaire progressive et d’autres avantages, a rapporté Ynet.

En contrepartie, le syndicat s’est engagé à ne pas mener d’actions syndicales pendant trois mois afin de permettre la signature de l’accord initial, qui comprend lui-même une clause promettant l’absence de grèves pendant six ans et demi.

Dans l’intervalle, les éducateurs attribueront les notes et reprendront les activités extra-scolaires.

Le ministre de l’Éducation Yoav Kisch dans la salle de crise du système éducatif à Jérusalem, avant la rentrée des classes, le 31 août 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Des accords ont également été conclus sur le calendrier des vacances, selon lequel les jours entre les fêtes de Yom Kippour et de Souccot seront considérés comme des congés.

Une subvention unique de 50 millions de shekels sera accordée au fonds d’aide sociale du Syndicat des enseignants israéliens pour les enseignants du secondaire.

Selon le quotidien Calcalist, la grève des étudiants s’est traduite mardi par une « absence quasi-totale » des élèves de Première et de Terminale et par le fait qu’environ la moitié des élèves de Seconde étaient restés à la maison.

La porte-parole du Conseil national des étudiants et de la jeunesse a déclaré au Times of Israel que la grève a touché les écoles de « tous les secteurs », y compris les écoles laïques, religieuses et arabes.

Dans une déclaration, le Conseil a salué le nouvel accord après avoir été confronté à des sanctions de grade et à l’annulation de voyages l’année dernière.

Le ministre de l’Éducation, Yoav Kisch (Likud), a également salué l’accord. « Les sanctions et les menaces de grève ont été levées et le ministère de l’éducation reprend ses activités habituelles », a-t-il déclaré.

Les enseignants et les fonctionnaires du ministère ont négocié jusqu’au bout pour garantir l’ouverture de l’année scolaire 2023-2024 le 1er septembre.

Quelques jours seulement après avoir conclu un accord pour augmenter les salaires et éviter une grève, les enseignants des écoles secondaires avaient menacé mardi dernier de mettre leur menace à exécution et avaient accusé les représentants du gouvernement de revenir sur les termes de l’accord.

Le chef de l’Association des enseignants du secondaire, Ran Erez, s’exprimant lors d’une conférence sur l’éducation organisée par le journal d’affaires The Marker, à Kiryat Ono, le 24 août 2022. (Crédit : Avshalom Sassoni/Flash90)

En vertu des termes de l’accord, les enseignants devaient recevoir des augmentations qui iront jusqu’à 2 000 shekels par mois, distribuées progressivement au cours des quatre prochaines années, les enseignants ne recevant au départ qu’une augmentation de 800 shekels par mois. Ils devaient également bénéficier d’un complément de salaire à hauteur de 1,35 % de leur rémunération, qui sera versé dans un fonds de pension spécial.

Mardi dernier, l’Association des enseignants du secondaire, qui représente les professeurs de lycée, avait fait part de sa surprise en apprenant que les 800 shekels supplémentaires ne seraient pas ajoutés aux salaires de septembre des enseignants, et avait accusé le ministère des Finances d’avoir menti au cours des négociations uniquement dans le but d’éviter une grève.

Le patron du Syndicat des enseignants, Ran Erez, qui avait célébré l’accord la semaine précédente, avait déclaré que le ministère « a agi contre nous de manière trompeuse. Ils ont réussi à démarrer l’année scolaire, mais ils ont immédiatement violé un engagement et ont également porté atteinte à notre crédibilité auprès des enseignants ».

Selon Ynet, le ministère avait déclaré au syndicat que l’augmentation de salaire serait mise en œuvre une fois l’accord signé, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.

L’équipe du Times of Israel a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.