Un adolescent arabe tenant une bombe incendiaire a été tué à Jérusalem
Rechercher

Un adolescent arabe tenant une bombe incendiaire a été tué à Jérusalem

La police déclare que les forces de sécurité étaient en "situation de danger de mort", le terroriste présumé venait de Silwan et était âgé de 16 ans

Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)
Un Palestinien jette un cocktail Molotov en direction des forces de sécurité israéliennes lors d'affrontements dans le village de Beit Omar, près de Hébron, en Cisjordanie, le 11 octobre 2015. Illustration. (Crédit : Hazem Bader/AFP)

Les officiers de la Police des frontières ont blessé et tué un adolescent palestinien lors d’une émeute à Jérusalem dimanche.

La police a déclaré avoir tiré sur le jeune alors qu’il préparait à lancer une bombe incendiaire.

Un officiel palestinien du ministère de la Santé a déclaré à l’AFP qu’il confirmait la mort sans donner plus de détails.

Une déclaration de la police israélienne expliquait que les officiers ont tiré sur un Palestinien tenant une bombe dans le quartier de Ras Al-Amoud après avoir été attaqués, mais ils ne pouvaient pas confirmer avoir touché quelqu’un.

« Les forces de sécurité, qui étaient en situation de danger de mort, ont tiré sur la partie inférieure du corps du suspect vu avec une bombe incendiaire », pouvait-on lire dans la déclaration de la police qui précisait que d’autres émeutiers avec des bombes incendiaires s’étaient échappés.

L’agence de presse palestinienne Maan a identifié le Palestinien comme étant Ayman Samih al-Abbasi, âgé de 16 ans, de Silwan.

Dimanche après-midi, des dizaines de Palestiniens ont été blessés au cours de violents affrontements avec les troupes de la sécurité israélienne dans une série d’émeutes en Cisjordanie, selon des médias palestiniens.

Ces affrontements ont eu lieu après une attaque au poignard à l’entrée de la Vieille Ville et une autre attaque près d’un arrêt de bus blessant deux personnes ; un terroriste a été tué.

Plus tôt dimanche, un Palestinien de 38 ans a poignardé un officier israélien de la police des frontières à la Porte de Damas, le blessant lègerement. Le terroriste, qui a été identifié comme Bassem Salah de la ville de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, a été tué par des officiers sur place.

Plus tard dans la matinée, une femme népalaise a été légèrement blessée dans une attaque au couteau près d’un arrêt de bus de Jérusalem, le terroriste a réussi à prendre la fuite. Un suspect palestinien de 17 ans d’Hébron a été arrêté sur un site de construction à proximité de la scène peu après.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...