Un avocat condamné pour fraude fiscale rejoint l’équipe de défense de Netanyahu
Rechercher

Un avocat condamné pour fraude fiscale rejoint l’équipe de défense de Netanyahu

En 2017, Yossi Segev a été condamné pour fraude à la TVA ; un autre avocat a quitté l'équipe du Premier ministre cette semaine, et les autres avocats devraient demander un report

L'avocat Yossi Segev arrive au tribunal de district de Tel-Aviv pour représenter le patron du crime Rico Shirazi, le 19 juin 2017. (Flash90)
L'avocat Yossi Segev arrive au tribunal de district de Tel-Aviv pour représenter le patron du crime Rico Shirazi, le 19 juin 2017. (Flash90)

Un avocat reconnu coupable de délits fiscaux en 2017 a rejoint l’équipe de défense du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ont rapporté les médias israéliens vendredi, quelques jours avant la deuxième audience du procès du Premier ministre.

Yossi Segev, l’un des avocats les plus connus du pays, a été reconnu coupable d’avoir fraudé la TVA à hauteur de 2,4 millions de NIS (environ 600 000 euros) et a été condamné à des travaux d’intérêt général, à une mise à l’épreuve et à une amende, a rapporté le quotidien Haaretz.

Selon le site d’information Walla, il est également question que l’avocat Boaz Ben Tzur rejoigne l’équipe juridique du Premier ministre, bien qu’il représente actuellement Hadas Klein, assistante personnelle d’Arnon Milchan, qui sera un témoin clé de l’accusation dans l’affaire 1000.

Mme Klein a déclaré que cette initiative constituait un conflit d’intérêts et violait ses droits, a rapporté le site.

L’annonce de la nomination de Segev est intervenue quelques jours après le départ de l’équipe de Micha Fettman, mercredi, lorsque la demande de Netanyahu de recevoir des fonds d’un bienfaiteur étranger pour payer ses frais de justice dans son procès pour corruption a été refusée.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, (à droite), parle avec son avocat Micha Fettman, (à gauche), dans la salle du tribunal lors de l’ouverture de son procès pour corruption à la cour de district de Jérusalem, le 24 mai 2020. (Crédit : Ronen Zvulun/ Pool Photo via AP)

La deuxième audience du procès de Netanyahu pour fraude, abus de confiance et acceptation de pots-de-vin doit avoir lieu le 19 juillet, mais la semaine dernière, le radiodiffuseur public Kan a rapporté que Fettman devait démissionner dans une tactique visant à retarder cette audience.

Le quotidien Haaretz a rapporté qu’il y a eu des désaccords entre Fettman et l’avocat en chef de la Défense Amit Hadad, notant également que l’équipe devrait maintenant demander un report de la deuxième audience. Fettman n’a rejoint l’équipe de défense de Netanyahu que ces dernières semaines.

La composition de l’équipe juridique de Netanyahu a été entravée par la commission des autorisations du bureau du contrôleur de l’État, qui a rejeté à plusieurs reprises les demandes du Premier ministre, la semaine dernière en dernier lieu, visant à obtenir l’autorisation d’accepter des dons de riches bienfaiteurs pour ses frais juridiques, et lui a demandé de restituer les fonds qu’il avait déjà reçus.

Spencer Partrich. (Autorisation)

Netanyahu avait demandé à la commission de surveillance d’autoriser un don de 10 millions de NIS (2,5 millions d’euros) de Spencer Partrich, un magnat de l’immobilier basé dans le Michigan. Parce que Partrich est également un témoin dans l’une des affaires, la commission avait demandé l’avis du procureur général Avichai Mandelblit sur la question.

La semaine dernière, Mandelblit a déclaré à la commission qu’il s’opposait à la demande de Netanyahu, affirmant que le don était équivalent à un cadeau illicite.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...