Israël en guerre - Jour 263

Rechercher

Un camion attaqué par des habitants d’implantations extrémistes ; le chauffeur et 3 soldats blessés

Le chauffeur est dans un état modéré et les soldats qui le soignaient légèrement blessés ; les États-Unis envisagent de sanctionner quiconque qui s'en prend à l'aide humanitaire

Un camion est en feu après avoir été attaqué par des émeutiers d'extrême droite dans le centre de la Cisjordanie, le 17 mars 2024 (Crédit : Capture d'écran vidéo ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)
Un camion est en feu après avoir été attaqué par des émeutiers d'extrême droite dans le centre de la Cisjordanie, le 17 mars 2024 (Crédit : Capture d'écran vidéo ; utilisé conformément à la clause 27a de la loi sur le droit d'auteur)

Tôt vendredi, et pour la deuxième nuit consécutive, des habitants d’implantations israéliens extrémistes ont attaqué un camion dans le centre de la Cisjordanie et agressé son chauffeur, pensant à tort qu’il transportait de l’aide humanitaire à destination de Gaza.

Les habitants de l’implantation ont incendié le véhicule et ont modérément blessé le conducteur. Les soldats qui sont intervenus ont également été attaqués et trois d’entre eux, dont deux officiers, ont été légèrement blessés.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a déclaré que des habitants de l’implantation avaient attaqué le conducteur israélien du camion à un carrefour situé à la périphérie de l’implantation de Kochav Hashahar, au nord-est de Ramallah, avant de mettre le feu au véhicule. Les troupes appelées sur les lieux ont prodigué des soins au chauffeur tout en essayant de repousser les dizaines d’assaillants. Tsahal a déclaré que les extrémistes ont répondu par des actes de violence contre les soldats.

Tsahal a déclaré qu’il allait engager des poursuites judiciaires contre les assaillants.

Par ailleurs, au croisement de Tapuah, au sud de Naplouse, des dizaines de résidents d’implantations protestant contre l’aide à Gaza ont jeté des pierres sur des voitures palestiniennes. La police a fait usage de gaz lacrymogène et de grenades assourdissantes.

Selon le quotidien Haaretz, l’un des Israéliens a été légèrement blessé après avoir été heurté par une voiture palestinienne. L’armée a indiqué qu’il s’agissait d’un accident, le véhicule cherchant à échapper à la foule.

Deux responsables américains ont déclaré jeudi soir au Times of Israel que l’administration Biden envisageait de sanctionner les Israéliens extrémistes impliqués dans la récente série d’attaques contre des convois d’aide humanitaire à destination de Gaza.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.