Un commandant du Hamas tué dans une explosion à Gaza
Rechercher

Un commandant du Hamas tué dans une explosion à Gaza

Le groupe terroriste n'a livré aucune information sur les circonstances de l'explosion à Rafah, qui pourrait être un accident opérationnel

Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)
Des hommes armés des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, montent la garde pendant le 28e anniversaire du mouvement terroriste au pouvoir, à Khan Yunis, dans le sud de la bande de Gaza, le 11 décembre 2015. (Crédit : Said Khatib/AFP)

Un commandant de terrain du Hamas a été tué et deux opérateurs blessés dans la nuit de mercredi à jeudi lors d’une explosion survenue à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, ont indiqué des responsables du territoire contrôlé par le Hamas.

Les circonstances de l’explosion n’ont pas été clairement établies mais il pourrait s’agir d’un accident survenu au cours de l’une des opérations menées par le groupe terroriste.

Plusieurs agents du Hamas ont été tués et blessés dans des explosions accidentelles et dans des effondrements de tunnels ces derniers mois.

Le Hamas se préoccupe actuellement de former ses soldats, de construire des roquettes et de creuser des tunnels pour se préparer à un nouveau conflit qui l’opposerait à Israël. L’Etat juif et le Hamas se sont livrés trois guerres depuis 2008.

L'entrée d'un tunnel du Hamas circulant sous la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 5 mai 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
L’entrée d’un tunnel du Hamas circulant sous la frontière entre la bande de Gaza et Israël, le 5 mai 2016. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

Les terroristes de Gaza ont creusé des dizaines de tunnels, un grand nombre passant sous la frontière israélienne, pour lancer des attaques dans le pays. Même si Israël en a détruit une grande partie durant la guerre de l’été 2014, le pays indique que le Hamas a depuis reconstruit son réseau, et s’est vanté de le faire.

L’année dernière, 22 membres de la branche armée du Hamas ont été tués alors qu’ils « préparaient leur équipement », la majorité dans une série d’effondrements de tunnels, a fait savoir le groupe terroriste.

Dov Lieber a contribué à cet article

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...