Un député arabe raille le président de la Knesset qui ne l’a pas invité à son mariage
Rechercher

Un député arabe raille le président de la Knesset qui ne l’a pas invité à son mariage

Seuls 4 députés ne faisaient pas partie de la liste d’invités : les trois députés du parti Balad, et Oren Hazan, du Likud

Le député arabe israélien Basel Ghattas (à gauche), du parti Balad, intégré dans la Liste arabe unie, à la Knesset , le 12 février 2015. (Crédit: Hadas Parush/Flash90)
Le député arabe israélien Basel Ghattas (à gauche), du parti Balad, intégré dans la Liste arabe unie, à la Knesset , le 12 février 2015. (Crédit: Hadas Parush/Flash90)

Le député arabe israélien Basel Ghattas de la Liste arabe unie a publié mardi sur Facebook un post caustique exprimant son ostensible joie à l’idée d’être l’un des seuls députés à ne pas avoir été invité au mariage du président de la Knesset.

Au total, Yuli Edelstein a invité 1 200 personnes à son mariage, qui a eu lieu lundi. Cependant, quatre des 120 députés israéliens n’ont pas été invités.

Il s’agissait des trois députés du parti Balad, l’un des composants de la Liste arabe unie, Hanin Zoabi, Jamal Zahalka et Basel Ghattas, et du député Oren Hazan, du Likud, le propre parti du président.

Hazan et Edelstein se sont affrontés au sujet du passé de Hazan.

תודה לכל מי שהגיע להשתתף בשמחתנו ולכל המאחלים הרבים. שנזכה כולנו להרבה שמחה, אור ואהבה!צילום: בני סער

Posted by ‎Yuli Edelstein – יולי אדלשטיין‎ on Tuesday, 21 June 2016

Sur Facebook, Ghattas a écrit : « merci pour ne pas nous avoir invités, moi et mes deux amis de Balad. Je suis fier de ne pas appartenir au clan qui s’est rassemblé à votre mariage, dont la majorité n’a pas le seuil de base pour ressentir la douleur de l’autre », a annoncé la radio militaire.

Le député du Likud Oren Hazan au tribunal de Tel Aviv pour le procès qu'il a engagé contre Amit Segal, journaliste de la Deuxième chaîne, pour diffamation, le 6 mars 2016. (Crédit : Flash90)
Le député du Likud Oren Hazan au tribunal de Tel Aviv pour le procès qu’il a engagé contre Amit Segal, journaliste de la Deuxième chaîne, pour diffamation, le 6 mars 2016. (Crédit : Flash90)

Ghattas a ajouté que « vous avez transformé votre mariage en sujet politique afin de marquer des points à droite. »

Son post a ensuite été supprimé.

Comme beaucoup de personnages importants étaient présents au mariage du président de la Knesset, dont la plupart des politiciens du pays, la sécurité avait établi une zone d’interdiction de survol au dessus du lieu de la fête, le Ranch Ronit, près de la côte entre Netanya et Herzliya.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...