Rechercher

Un émeutier Palestinien de 16 ans tué par Tsahal en Cisjordanie

L’AP a identifié l’assaillant présumé comme étant Yamen Nafiz Jaffa ; il lançait des cocktails Molotov en direction d'un poste militaire

Yamen Nafiz Jaffal, 16 ans, abattu par des soldats israéliens près d’Abu Dis le dimanche 6 mars 2022. L’armée l’a accusé d’avoir lancé des cocktails Molotov à un poste militaire. (Courtoisie)
Yamen Nafiz Jaffal, 16 ans, abattu par des soldats israéliens près d’Abu Dis le dimanche 6 mars 2022. L’armée l’a accusé d’avoir lancé des cocktails Molotov à un poste militaire. (Courtoisie)

Un Palestinien de 16 ans qui lançait des dispositifs explosifs sur un poste militaire a été tué par Tsahal en Cisjordanie, a déclaré l’armée.

Le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne a identifié l’adolescent comme étant Yamen Nafiz Jaffal. Il a été abattu dans sa ville natale d’Abu Dis, en périphérie de Jérusalem.

Selon l’armée israélienne, Jaffal, aux côtés d’un autre Palestinien, a lancé des cocktails Molotov sur un poste d’observation militaire. Les soldats ont repéré les deux individus lors d’une « opération planifiée » à l’intérieur de la ville palestinienne, a déclaré l’armée.

« Les soldats ont tiré sur l’un des suspects, qui, par la suite est décédé. Le deuxième suspect s’est enfui », a déclaré l’armée israélienne dans un communiqué.

Six Palestiniens ont été tués dans des affrontements violents avec les soldats  israéliens au cours des deux dernières semaines. Plus tôt dimanche, la police a tiré et tué un Palestinien de 19 ans, Karim al-Qawasme, qui venait de poignarder un policier à Jérusalem, a déclaré la police. Un autre policier a été blessé par un tir ami lors de l’incident.

La semaine dernière, des soldats israéliens ont ouvert le feu sur un étudiant palestinien de 19 ans, Ammar Abu Afifa, près de Hébron. L’armée a ensuite refusé de l’accuser de toute activité violente, affirmant que des soldats l’ont vu s’approcher d’un poste de surveillance, l’ont poursuivi et l’ont abattu.

En réponse à la mort de Jaffal dimanche soir, l’Autorité palestinienne a accusé Israël d’exploiter la crise actuelle en Ukraine pour commettre des « exécutions extrajudiciaires » de Palestiniens.

« [Israël] profite que l’attention du monde soit tournée vers la guerre en Ukraine », a déclaré le Premier ministre de l’AP, Mohammad Shtayyeh.

Le groupe terroriste du Hamas a également condamné la mort de Jaffal, mais n’a pas revendiqué l’adolescent comme un de ses membres.

« Ce crime ne mettra pas fin au désir légitime de notre peuple, à notre juste lutte, de reprendre nos terres », a déclaré Hazem Qasim, porte-parole de l’organisation terroriste du Hamas.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...