Un Franco-israélien condamné à 15 ans de réclusion
Rechercher

Un Franco-israélien condamné à 15 ans de réclusion

Thierry Chemla avait fui en Israël pour éviter sa condamnation en France

Des policiers français patrouillent à vélo sur la Canebière à Marseille, le 14 novembre  2015  (Credit photo:  ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )
Des policiers français patrouillent à vélo sur la Canebière à Marseille, le 14 novembre 2015 (Credit photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP )

En novembre 2002, Thierry Chemla, avait mis le feu à son entrepôt de chaussures en y déversant des combustibles afin de toucher de l’argent de ses assureurs.

Cet incendie volontaire avait engendré la mort de Marylène Fouque, 45 ans ans, qui occupait l’appartement au-dessus de l’entrepôt.

Après les faits, Thierry Chemla avait pris la fuite pour Israël et avait acquis la nationalité israélienne en 2006 alors qu’il était poursuivi en France.

Dès 2002, la France fait une demande d’extradition afin de juger Thierry Chemla dans l’Hexagone. Cette demande a fini par être exécutée en 2015.

Ainsi Thierry Chemla a été condamné, vendredi dernier, à 15 ans de réclusion criminelle par les assises du Bouches-du-Rhônes, rapporte le Parisien, pour « destructions du bien d’autrui par un moyen dangereux ayant entraîné la mort ».

Cette décision prolonge la condamnation par contumace dont avait fait l’objet Thierry Chemla en 2006.

La famille de la victime s’est déclarée soulagée après le verdict de la cour d’assise. « La famille réclamait justice depuis 13 ans » a déclaré l’avocat de la famille Fouque, Maître Lucas Montagnier.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...