Un garde-frontière poignardé en Cisjordanie samedi
Rechercher

Un garde-frontière poignardé en Cisjordanie samedi

Le policier a été blessé et l’agresseur adolescent palestinien abattu, dans une attaque près de Tapuah, quelques heures après un incident similaire sur la route 443

Gardes-frontières israéliens. Illustration. (Hadas Parush/Flash90)
Gardes-frontières israéliens. Illustration. (Hadas Parush/Flash90)

Un agent de la police des frontières a été légèrement blessé samedi après avoir été poignardé par un Palestinien près de la jonction Tapuah au nord de la Cisjordanie.

Les troupes effectuaient un contrôle de sécurité de routine sur un Palestinien à la jonction Beita, près du village cisjordanien de Hawara, quand ce dernier a sorti un couteau et a poignardé l’un des officiers dans le dos, selon un porte-parole de la police des frontières.

Les troupes sur la scène ont ouvert le feu sur l’attaquant, Rafik Kamal al-Taj, 16 ans, résident de Beita, près de Hawara, selon l’agence de presse palestinienne Maan. Il a été grièvement blessé et a succombé plus tard à ses blessures. (La Deuxième chaîne avait précédemment nommé l’attaquant Ahmed Kamal al-Taj.)

Le porte-parole a déclaré que l’officier blessé a reçu des soins médicaux sur les lieux avant d’être transféré à l’hôpital.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...