Un gymnase parisien nommé en souvenir du boxeur Victor Young Perez
Rechercher

Un gymnase parisien nommé en souvenir du boxeur Victor Young Perez

Champion du monde de boxe anglaise, le sportif tunisien fut interné à Auschwitz et exécuté durant les marches de la mort

Victor ‘Young’ Perez, boxeur juif français né à Tunis. Il a été assassiné à Auschwitz-Birkenau. (Crédit : domaine public)
Victor ‘Young’ Perez, boxeur juif français né à Tunis. Il a été assassiné à Auschwitz-Birkenau. (Crédit : domaine public)

Le Conseil de Paris a décidé de nommer un gymnase du 12e arrondissement en souvenir du boxeur juif tunisien Victor « Young » Perez.

En 1931, Perez était devenu le plus jeune champion du monde poids plume de l’histoire de la boxe, et avait gagné de nombreux championnats français. Rien de cela n’a compté quand Perez a été dénoncé en 1943 et envoyé à Auschwitz.

« Au début, les SS le laissaient s’entraîner pour qu’il puisse donner un spectacle de combat pour leur divertissement contre un membre de la SS, a écrit Agnès Grunwald-Spier, qui a publié en 2015 un livre intitulé Who betrayed the Jews? (Qui a trahi les juifs ?). Après, il a été traité comme les autres prisonniers et a été forcé de participer à des matchs de boxe pour l’amusement des nazis. En 1945, Victor avait survécu à 140 combats en 15 mois et en avait gagné 139. »

La vie du jeune champion s’est terminée pendant la marche de la mort d’Auschwitz, en janvier 1945, à l’âge de 33 ans.

Le Grand rabbin de France aurait suggéré cette proposition au Conseil de Paris, par les voix de Catherine Vieu-Charier, Catherine Baratti-Elbaz et Nicolas Bonnet-Oulaldj.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...