Un homme inculpé pour avoir proféré des menaces à l’encontre de Mandelblit
Rechercher

Un homme inculpé pour avoir proféré des menaces à l’encontre de Mandelblit

Selon la police, un résident de Petah Tikva est arrivé près du domicile de Mandelblit, qui subit des protestations à propos des affaires Netanyahu, et a juré de lui nuire

Le procureur général Avichai Mandelblit s'exprime lors de la 17e conférence annuelle de Jérusalem du groupe "Besheva", le 24 février 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)
Le procureur général Avichai Mandelblit s'exprime lors de la 17e conférence annuelle de Jérusalem du groupe "Besheva", le 24 février 2020. (Crédit : Olivier Fitoussi/Flash90)

Un homme de la ville de Petah Tikva, dans le centre d’Israël, a été inculpé lundi pour avoir menacé de nuire au procureur général Avichai Mandelblit, a déclaré la police.

La police israélienne a déclaré dans un communiqué que l’homme de 46 ans était venu il y a plusieurs semaines dans les environs de la maison de Mandelblit, qui se trouve également à Petah Tikva, et avait menacé de revenir pour le frapper.

Il a ensuite été arrêté et interrogé en garde à vue à l’unité spéciale des crimes Lahav 433.

L’acte d’accusation a été déposé au tribunal de première instance de Rishon Lezion, a déclaré la police.

Des manifestants anti-corruption protestent devant le domicile du procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva, le 27 janvier 2018. (Crédit : Roy Alima/Flash90)

Depuis plusieurs années, Mandelblit a fait l’objet de menaces et de manifestations de la part de partisans de gauche et de droite alors qu’il délibérait de l’inculpation du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Des sympathisants du Premier ministre Benjamin Netanyahu manifestent près du domicile du procureur général Avichai Mandelblit à Petah Tikva, le 29 octobre 2019. (Flash90)

Pendant plusieurs années, des manifestations hebdomadaires près de chez lui, organisées par des opposants à Netanyahu, ont protesté contre le fait qu’il aurait traîné des pieds pour prendre une décision.

Depuis que Mandelblit a pris la décision, à la fin de l’année dernière, d’inculper Netanyahu pour fraude et abus de confiance dans trois affaires, ainsi que pour corruption dans l’une d’elles, il est de plus en plus sous le feu de Netanyahu lui-même, de ses alliés dans l’arène politique et de ses partisans.

La déclaration de la police n’a pas détaillé les menaces que l’homme a faites à Mandelblit ni ce contre quoi il protestait.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...