Un jeune de Jérusalem Est passe un accord judiciaire pour des jets de pierres mortels
Rechercher

Un jeune de Jérusalem Est passe un accord judiciaire pour des jets de pierres mortels

Abed Dawiat purgera 9 ans de prison pour avoir causé l’accident fatal à Alexander Levlovitz en 2015 ; il témoignera contre les autres accusés

La  famille et les amis d'Alexander Levlovitz assistent à ses funérailles, le 16 septembre 2015.  (Crédit : Hadas Parush/Flash90)
La famille et les amis d'Alexander Levlovitz assistent à ses funérailles, le 16 septembre 2015. (Crédit : Hadas Parush/Flash90)

Un jeune Palestinien de Jérusalem Est a passé dimanche un accord judiciaire avec les procureurs israéliens pour des jets de pierres contre un véhicule à Jérusalem l’année dernière, qui avaient entraîné la mort du conducteur de 64 ans.

Alexander Levlovitz rentrait chez lui après un repas de Rosh Hashana le 14 septembre 2015, quand un groupe de quatre lanceurs de pierres a visé sa voiture dans le sud de Jérusalem.

Il avait alors perdu le contrôle du véhicule, percuté un poteau et était mort.

Les quatre Palestiniens, habitant tous le quartier Tsur Baher de Jérusalem Est, avaient été inculpés pour l’attaque. La cour avait estimé que Abed Muhammad Abed Rabu Dawiat, qui avait alors 17 ans, était celui qui avait jeté la pierre mortelle et était le plus proche de la voiture de Levlovitz sur l’îlot routier qui divise deux voies de trafic.

Trois des quatre Palestiniens inculpés pour une attaque aux jets de pierre qui a tué Alexander Levlovitz, 64 ans, à Jérusalem, le 13 septembre 2015. De gauche à droite : Abed Muhammad Abed Rabo Dawiat, 17 ans, Muhammad Salah Muhammad Abu Kaf, 18 ans et Walid Fares Mustafa Atrash, 18 ans. (Crédit : Shin Bet)
Trois des quatre Palestiniens inculpés pour une attaque aux jets de pierre qui a tué Alexander Levlovitz, 64 ans, à Jérusalem, le 13 septembre 2015. De gauche à droite : Abed Muhammad Abed Rabo Dawiat, 17 ans, Muhammad Salah Muhammad Abu Kaf, 18 ans et Walid Fares Mustafa Atrash, 18 ans. (Crédit : Shin Bet)

En avril, la Cour suprême avait estimé que la maison de Dawiat pouvait être démolie pour son rôle dans l’attaque, mais avait refusé la destruction des logements des trois autres lanceurs de pierres.

Alexander Levlovitz, le conducteur qui est mort quand il a perdu le contrôle de sa voiture après que des terroristes aient jeté des pierres sur son véhicule à Jérusalem. Levlovitz est mort le premier jour de Rosh Hashana, le Nouvel An juif, le 14 septembre 2015. (Crédit : autorisation)
Alexander Levlovitz, le conducteur qui est mort quand il a perdu le contrôle de sa voiture après que des terroristes aient jeté des pierres sur son véhicule à Jérusalem. Levlovitz est mort le premier jour de Rosh Hashana, le Nouvel An juif, le 14 septembre 2015. (Crédit : autorisation)

Dans le cadre de son accord judiciaire, Dawiat témoignera contre les trois autres accusés et, en échange de sa coopération, sera condamné à neuf ans de prison.

Levlovitz a été l’un des premiers Israéliens tués pendant la vague de terrorisme palestinien qui a commencé en octobre 2015. Depuis, 36 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés dans des attaques palestiniennes.

Plus de 200 Palestiniens ont également été tués pendant cette période, la majorité d’entre eux en attaquent des Israéliens, et les autres pendant des affrontements contre les troupes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...