Un membre du Hamas aurait rencontré des officiels néerlandais et européens
Rechercher

Un membre du Hamas aurait rencontré des officiels néerlandais et européens

Abu Amin Rashed, accusé de collecter des fonds pour le groupe terroriste de Gaza, affirme qu'il était à la réunion organisée par la branche néerlandaise de l’ONG Oxfam

Le Hollandais-palestinien Amin Abu Rashed. (Crédit : Capture d'écran Facebook)
Le Hollandais-palestinien Amin Abu Rashed. (Crédit : Capture d'écran Facebook)

AMSTERDAM — Un membre présumé du Hamas a déclaré avoir assisté à une réunion organisée conjointement par la branche néerlandaise de l’ONG Oxfam et des représentants du gouvernement.

Abu Amin Rashed, un Palestinien-Hollandais que les autorités allemandes, hollandaises et israéliennes ont déclaré être un collecteur de fonds pour le Hamas en Europe, a annoncé avoir participé à cette réunion lundi sur Facebook.

« Atelier à La Haye consacré à Gaza / Palestine », a écrit Rashed sur Facebook avec une photo de l’événement. « Le cofondateur de l’atelier était la fondation Novib avec la présence remarquable de délégués gouvernementaux européens et néerlandais. »

Rashed a démenti les allégations selon lesquelles il travaille pour le Hamas, considéré comme un groupe terroriste en Hollande et dans l’Union européenne. Mais sa participation à un événement organisé par Oxfam-Novib soulève des inquiétudes quant à l’utilisation par le groupe de l’argent que le gouvernement néerlandais lui donne chaque année, a suggéré un législateur néerlandais, suite à la couverture médiatique du poste de Rashed.

Bente Becker, ancien porte-parole du Premier ministre Mark Rutte et actuel porte-parole du Parti populaire pour la liberté et la démocratie, a présenté lundi une série de questions critiques à la ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement, Sigrid Kaag.

ورشة في لاهاي خاصة بغزة / فلسطين مشاركاً بورشة عمل من تنظيم مؤسسة Oxfam Novib بحضور لافت من مؤسسات هولندية وأوروبية ومندوبي عن الحكومة الهولندية

Posted by Amin Abou Rashed on Monday, 16 April 2018

« Pouvez-vous clarifier qui a initié cette activité ? Oxfam-Novib a-t-il invité M. Rashed, ou Oxfam-Novib est-il impliqué dans l’activité à laquelle M. Rashed a été invitée ? », a demandé Becker à Kaag.

Une ancienne employée de l’agence de l’UNRWA pour l’aide aux Palestiniens, Kaag est aussi l’épouse d’un ancien diplomate de l’Autorité Palestinienne. Elle a deux semaines pour répondre à la requête de Becker. Kaag est une membre du parti D66 de gauche, qui est un partenaire de coalition du parti de Becker.

Oxfam-Novib a depuis des années été accusé d’avoir un parti pris anti-israélien, bien que le groupe le nie.

Interrogé par De Telegraaf au sujet de l’événement, un porte-parole d’Oxfam-Novib a déclaré que ce n’était pas organisé par son organisation mais par un groupe appelé United Civilians for Peace. Le porte-parole a déclaré que son organisation n’avait aucun lien avec le Hamas.

United Civilians for Peace ou les civils unis pour la paix (UCP) ont été créés en 2001 par Oxfam-Novib et deux autres groupes d’aide. Selon un rapport publié en 2007 par le CIDI sur l’antisémitisme aux Pays-Bas, l’UCP n’est pas un organisme à but non lucratif enregistré mais un groupe de travail non officiel financé et soutenu par Oxfam-Novib, entre autres groupes. Il n’apparaît pas dans le registre néerlandais des organisations à but non lucratif.

Plus de 70 % du budget de 259 000 de dollars d’Oxfam-Novib pour 2014-2015 provient des subventions du gouvernement néerlandais, a indiqué le groupe dans son rapport annuel.

UCP, qui affirme promouvoir la paix entre Israéliens et Palestiniens, a envoyé en Israël et en Cisjordanie au moins un groupe dirigé par Dries van Agt, un ancien Premier ministre des Pays-Bas, dont le groupe représentant les Juifs hollandais a déclaré l’année dernière qu’il propage l’antisémitisme. Il a également fait l’éloge de la campagne pour boycotter Israël, tout en n’allant pas jusqu’à rejoindre le mouvement pour le promouvoir.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...