Rechercher

Un motocycliste d’une cinquantaine d’années tué près de Beit Shemesh

L'accident a eu lieu sur la route 3866 entre le carrefour de Mahseya et le Moshav Nes Harim ; la police a ouvert une enquête

La scène d'une collision mortelle entre un motocycliste et un véhicule sur la route 3866 près de Beit Shemesh, le 10 octobre 2022. (Crédit : Magen David Adom)
La scène d'une collision mortelle entre un motocycliste et un véhicule sur la route 3866 près de Beit Shemesh, le 10 octobre 2022. (Crédit : Magen David Adom)

Un homme d’une cinquantaine d’années a été tué lundi suite à une collision entre sa moto et une voiture sur une route près de la ville centrale de Beit Shemesh.

L’accident mortel a eu lieu sur la route 3866 entre le carrefour de Mahseya et le Moshav Nes Harim.

Les premiers intervenants ont déclaré que l’homme souffrait d’un traumatisme multisystémique et a été déclaré mort sur les lieux.

Aucun détail n’a été fourni sur l’identité de l’homme décédé.

La police a ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident.

Il n’a pas encore été précisé si la personne qui conduisait la voiture impliquée dans l’accident avait été blessée d’une quelconque manière.

Le Premier ministre Yair Lapid, dont la sœur Michal a été tuée dans un accident de la route en 1984, a déclaré le mois dernier qu’Israël devait améliorer la sécurité routière.

Israël a été classé au dernier rang dans un récent rapport européen sur la sécurité routière comparant les pays de la région en fonction de leur capacité à réduire le nombre annuel de décès sur les routes au cours de la dernière décennie.

Selon le classement, les pays européens ont réussi en moyenne à réduire le nombre de décès sur la route de 31 % entre 2011 et 2021, alors qu’Israël n’a enregistré qu’une baisse de 4,7 % sur cette même période.

Selon les données les plus récentes publiées par l’Autorité nationale de sécurité routière (NRSA) le 29 septembre, 255 personnes ont été tuées sur les routes israéliennes depuis le début de l’année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...