Un Palestinien tué par une jeep de l’armée qui s’est renversée
Rechercher

Un Palestinien tué par une jeep de l’armée qui s’est renversée

Abdullah Iyyad Ghanem, âgé de 22 ans,est mort lors d'affrontements dans le village cisjordanien de Kafr Malik

Un Palestinien de 22 ans est mort dimanche matin en Cisjordanie quand une jeep militaire s’est renversée et l’a renversé.

Dans un communiqué, l’armée israélienne a déclaré que lors d’opérations près de Ramallah, le véhicule israélien s’est renversé et a heurté un Palestinien soupçonné d’avoir lancé un cocktail Molotov sur les soldats de Tsahal.

L’incident a eu lieu à Kafr Malik au cours d’émeutes au cours desquelles les Palestiniens ont jeté des pierres et des bombes incendiaires sur les forces israéliennes, selon l’armée.

L’armée a dit que la jeep a fait une embardée pour éviter la bombe incendiaire et a touché le Palestinien. Elle a ajouté que les forces israéliennes sont plus tard entrées dans Kafr Malik pour tenter de lui fournir une assistance médicale, mais le jeune homme avait déjà succombé à ses blessures.

Des sources sécuritaires palestiniennes ont affirmé à l’AFP l’armée israélienne avait frappé l’homme avec leur jeep.

Les médias palestiniens ont identifié l’homme comme Abdullah Iyyad Ghanem, de Kafr Malik, à l’est de Ramallah.

L’armée israélienne a déclaré qu’elle a ouvert une enquête sur l’incident. Elle n’a pas dit pour le moment si des soldats israéliens avaient été blessés dans l’accident.

Le Hamas a publié un communiqué disant qu’il pleurait la mort de Ghanem.

Des photos partagées sur les réseaux sociaux semblent montrer la jeep renversée après l’accident.

Il s’agit de la seconde mort d’un Palestinien dans des affrontements avec l’armée israélienne en moins d’une semaine, après qu’un homme ait été tué mercredi lors d’un affrontement avec les forces israéliennes dans un camp de réfugiés du nord de la Cisjordanie.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...