Un seder de Pâque chrétien avec challah en forme de croix suscite un tollé
Rechercher

Un seder de Pâque chrétien avec challah en forme de croix suscite un tollé

Un utilisateur de Twitter tombe sur une version extrême du stéréotype des « non-Juifs qui désacralisent une fête juive »

Le seder de Pâque chrétien avec une challah tressée en forme de croix. (Capture d'écran / @clapifyoulikeme via JTA)
Le seder de Pâque chrétien avec une challah tressée en forme de croix. (Capture d'écran / @clapifyoulikeme via JTA)

JTA – La résurgence du seder de Pâque chrétien, pour lesquels des non-Juifs apportent leur propre touche au repas de la fête juive, fait controverse depuis quelques années.

Ce week-end, un utilisateur de Twitter a trouvé le coupable « idéal » à critiquer : une chrétienne qui a servi une challah tressée en forme de croix à son seder.

« Je pense que ma rage est telle que je vois rouge », a tweeté l’utilisateur @clapifyoulikeme dimanche, avec une capture d’écran d’un message Facebook de Carly Friesen. Les photos montrent la disposition du repas de Friesen et la challah en forme de croix.

En plus de l’offense causée à certains par la forme de la croix, la challah à pâte levée brise l’un des principaux préceptes religieux de la fête – s’abstenir de manger du pain au levain dans un geste symbolique de l’histoire de l’Exode, dans laquelle les Juifs ont fui l’Égypte sans que leur pain ait eu le temps de lever.

I think I just had a rage blackout https://t.co/BGAtAZpJaQ pic.twitter.com/xhaGSYL2HH

— Mrs. Detective Pikajew, Esq. (@clapifyoulikeme) March 29, 2021

« Aujourd’hui, nous avons célébré la Pâque à notre manière pour la première fois en famille », a écrit Friesen dans le message. « Nous avons fait un repas de seder modifié, pour commencer par une lecture de la première Pâque et finir par la reconnaissance de Jésus comme le dernier agneau de la Pâque sacrifié pour nous. »

« Merci à notre Sauveur d’avoir payé le sacrifice ultime pour nous ! » ajouta-t-elle avec un emoji en forme de cœur.

La capture d’écran du message de Friesen a attiré des milliers de « likes » et des centaines de commentaires.

Les seders chrétiens transforment souvent l’afikomen – ou la matsa du dessert traditionnellement cachée lors du repas de la Pâque juive – en hostie d’Eucharistie ou en une manifestation physique du Christ.

« De nombreux [seders chrétiens] s’approprient l’histoire de l’Exode en la remplaçant par l’histoire de Jésus », a déclaré un rabbin à la JTA en 1997.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...