Un soldat blessé lors d’une attaque à la voiture-bélier ; l’assaillant abattu
Rechercher

Un soldat blessé lors d’une attaque à la voiture-bélier ; l’assaillant abattu

Le militaire est dans un état modéré à grave après avoir été touché par un véhicule près de Hébron, dans un contexte de recrudescence de la violence en Cisjordanie

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le lieu d'un attentat présumé dans le sud de la Cisjordanie, le 14 mai 2020. (Crédit : armée israélienne)
Le lieu d'un attentat présumé dans le sud de la Cisjordanie, le 14 mai 2020. (Crédit : armée israélienne)

Un soldat israélien a été blessé après avoir été renversé par une voiture, dans la région de Hébron, au sud de la Cisjordanie. Selon les autorités israéliennes, il s’agit d’une attaque délibérée à la voiture-bélier.

Le terroriste a été abattu par un autre soldat qui a ouvert le feu, a indiqué l’armée.

Le ministère palestinien de la Santé a fait état d’un Palestinien tué, sans autre précision.

Le Magen David Adom a indiqué que le militaire est âgé d’une vingtaine d’années. Il est conscient et a été blessé aux extrémités. Son état a été qualifié de modéré à grave.

Cette tentative d’attaque à la voiture-bélier survient en pleine recrudescence des tensions en Cisjordanie, et à la veille de la Nakba, la « journée de la catastrophe », durant laquelle les Palestiniens commémorent ceux qui ont été déplacés avant et après la création de l’Etat d’Israël, le 14 mai 1948. Les jours qui entourent la Nakba sont souvent marqués par une hausse de la violence en Cisjordanie et en Israël.

L’incident s’est produit le long d’une autoroute, près de l’implantation de Negohot, au sud de Hébron.

« L’assaillant a conduit à toute vitesse en direction de soldats près d’un poste militaire à proximité de Negohot », selon un communiqué de l’armée.

Le lieu d’un attentat présumé dans le sud de la Cisjordanie, le 14 mai 2020. (Crédit : Magen David Adom)

Le terroriste, dont le nom n’a pas encore été communiqué, a touché un soldat avant qu’un autre militaire n’ouvre le feu et ne l’abatte, selon un porte-parole de l’armée.

« Quand nous sommes arrivés sur place, nous avons rejoint l’équipe médicale de Tsahal qui donnait les premiers soins au jeune homme qui a été blessé par la voiture. Nous l’avons rapidement mis dans notre ambulance de soin intensif. Nous l’avons transporté à l’hôpital alors qu’il était pleinement conscient et dans un état stable », a déclaré un urgentiste.

Le soldat a été transporté à l’hôpital Soroka de Beer Sheva et admis en traumatologie.

La Cisjordanie a été le théâtre de tensions ces derniers jours, après qu’un soldat de Tsahal a été tué pendant un raid dans le village palestinien de Yabed, par un jet de pierre, mardi matin. Un émeutier palestinien a été tué lors de heurts avec les troupes israéliennes dans le camp de réfugiés d’al-Fawwar le lendemain.

L’attaque à la voiture-bélier est intervenue quelques heures avant la prestation de serment du nouveau gouvernement israélien et au lendemain de la visite du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo qui a discuté à Jérusalem d’un plan américain prévoyant l’annexion par Israël de pans de la Cisjordanie.

Les autorités israéliennes ont également averti d’une potentielle vague de violence en réponse à ces projets.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...