Un jeune émeutier palestinien tué lors de heurts avec l’armée en Cisjordanie
Rechercher

Un jeune émeutier palestinien tué lors de heurts avec l’armée en Cisjordanie

L'armée a déclaré que les émeutiers, dans le camp de réfugiés d'al-Fawwar, avaient légèrement blessé un soldat ; ces affrontements surviennent après la mort d'un soldat israélien

Affrontements entre Palestiniens et armée israélienne dans le village de Yabed, en Cisjordanie, le 12 mai 2020. (Crédit : AP/Majdi Mohammed)
Affrontements entre Palestiniens et armée israélienne dans le village de Yabed, en Cisjordanie, le 12 mai 2020. (Crédit : AP/Majdi Mohammed)

Un jeune émeutier palestinien a été tué mercredi par l’armée israélienne alors qu’il participait à des heurts dans le sud de la Cisjordanie, a indiqué le ministère de l’Autorité palestinienne de la Santé.

Zaïd Qaysia, 15 ans, a été tué par un tir à balle réelle dans la tête par des soldats israéliens, dans le camp Al-Fawar, près de Hébron, a indiqué un porte-parole du ministère palestinien, précisant que quatre autres Palestiniens avaient été blessés dans les affrontements.

Un soldat israélien a été légèrement blessé par un jet de pierre, a indiqué l’armée israélienne dans un communiqué.

« Pendant une opération pour appréhender des suspects impliqués dans des activités terroristes dans le camp de réfugiés d’Al-Fawar, une violente émeute a éclaté », a déclaré l’armée, rapportant des jets de pierres, de cocktails Molotov et d’engins explosifs, et des « coups de feu entendus sur place ».

« L’armée a riposté en utilisant des moyens de dispersion anti-émeute et en tirant à balles réelles », a-t-elle ajouté, se disant « au courant d’informations selon lesquelles un Palestinien a été tué et un certain nombre blessés ».

L’incident survient au lendemain de la mort d’un soldat israélien, Amit Ben Yigal, dans le nord de la Cisjordanie, tué par un jet de pierre palestinien lors d’une opération nocturne de l’armée qui a arrêté des suspects palestiniens. Plus d’une dizaine de personnes ont été interpellées, mais Tsahal n’a pas précisé si l’une d’elles était à l’origine du jet de pierre mortel. Quelques heures plus tard, c’est une attaque au couteau qui avait été déjouée au point de passage de Qalandiya, entre Israël et le centre de la Cisjordanie.

Il survient aussi au jour de la visite du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, arrivé en matinée à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...