Guet : Un tribunal condamne un mari récalcitrant de délit pénal – une première
Rechercher

Guet : Un tribunal condamne un mari récalcitrant de délit pénal – une première

Les juges ont statué que l'homme, qui refuse à sa femme depuis 20 ans le droit de se remarier selon la loi juive, est coupable d'un délit passible d'un à quatre ans de prison

Un juif hassidique célèbre un mariage en Israël, où mariage et divorce sont sous l'autorité légale du grand rabbinat orthodoxe. (Crédit : Yaakov Lederman/Flash90)
Un juif hassidique célèbre un mariage en Israël, où mariage et divorce sont sous l'autorité légale du grand rabbinat orthodoxe. (Crédit : Yaakov Lederman/Flash90)

Le Cour des magistrats de Jérusalem a prononcé dimanche une importante décision juridique en condamnant un homme de délit pénal pour son refus d’accorder à sa femme un acte de divorce religieux, un guet, a déclaré la police dans un communiqué.

Selon un communiqué, les juges ont statué que cet homme, qui refuse à sa femme depuis 20 ans le droit de se remarier selon la loi juive, est coupable d’avoir enfreint la loi, un délit passible d’un à quatre ans de prison.

Or, le mari est en prison depuis 17 ans suite à une décision d’un tribunal juridique. L’an dernier, la police a convaincu la femme de porter plainte au pénal, après que le procureur d’Etat Shai Nitzan a récemment statué que des poursuites pénales peuvent être lancées contre des maris récalcitrants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...