Une équipe israélo-britannique utilisera l’AI pour anticiper l’ostéoporose
Rechercher

Une équipe israélo-britannique utilisera l’AI pour anticiper l’ostéoporose

La start-up Zebra Medical Vision et la firme de conseil écossaise Storm ID s'associeront au NHS Greater Glasgow and Clyde (GB) et à l'israélien Assuta pour développer les modèles

Zebra Medical et l'écossais Storm ID vont s'unir pour créer des modèles basés sur l'intelligence artificielle pour détecter les personnes risquant de développer une ostéoporose. (Autorisation)
Zebra Medical et l'écossais Storm ID vont s'unir pour créer des modèles basés sur l'intelligence artificielle pour détecter les personnes risquant de développer une ostéoporose. (Autorisation)

Le start-up israélienne et le cabinet de consultants écossais Storm ID vont s’unir pour identifier les personnes risquant de connaître des problèmes d’ostéoporose, une maladie du squelette qui entraîne, chez les patients, une masse osseuse faible et une fragilité des os.

En utilisant l’apprentissage automatique et des technologies issues de l’intelligence artificielle, le logiciel qu’ils sont en train de développer analysera les données d’imagerie médicale et les antécédents des patients pour aider les équipes médicales à identifier et à traiter en amont les personnes risquant des fractures avant que ces dernières ne surviennent.

Les deux entreprises, dont la proposition a remporté un concours israélo-britannique de Recherche et développement (R&D), travailleront aux côtés d’une équipe internationale et multidisciplinaire de médecins, de scientifiques spécialisés dans les données et l’informatique pendant plus de deux ans. Au programme également, des essais cliniques et l’exploitation du logiciel au sein du NHS Greater Glasgow and Clyde, une caisse médicale écossaise, et dans les centres médicaux d’Assuta au sein de l’Etat juif.

L’ostéoporose est une préoccupation majeure en terme de santé publique dont la menace continue d’augmenter dans le monde entier. Les fractures de fragilité, sans lien avec un impact traumatique élevé, sont la complication majeure de la maladie qui est souvent sous-diagnostiquée et mal prise en charge, a indiqué Zebra dans un communiqué.

Des fractures importantes entraînées par l’ostéoporose peuvent résulter en morbidité, voire en mortalité – ce qui est particulièrement le cas des fractures de la hanche, une forte préoccupation pour une population vieillissante.

Le projet est co-financé par le Royaume-Uni et par Israël, avec pour objectif de renforcer la collaboration en termes de recherche industrielle entre les deux nations dans le cadre de l’EUREKA, un réseau intergouvernemental global visant à promouvoir la R&D orientée vers le marché.

Zebra Medical utilise l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour aider à lire les scanners médicaux. Pour sa part, Storm ID a développé une plateforme qui analyse les données relatives à la santé des patients à l’aide des technologies numériques et de santé telles que les applications, les capteurs et autres outils portables, ce qui leur permet d’être partagées avec les professionnels de la médecine pour aider au processus de prise de décision et pour permettre des interventions ciblées.

Les deux firmes vont combiner leurs plateformes de données et de modèles d’intelligence artificielle pour « transformer le dépistage de l’ostéoporose », explique Paul McGinness, directeur de Storm ID, dans le communiqué. « En prédisant de manière anticipée le risque potentiel de fracture de l’os, nous pouvons intervenir plus tôt pour traiter et gérer le risque, ce qui est préférable à la fois pour le patient et pour le système de santé ».

« Pouvoir réanalyser les informations des dossiers des patients et celles qui sont transmises par l’imagerie médicale est un avantage important qui est apporté par l’intelligence artificielle moderne », estime la docteure Michal Guindy, qui dirige l’Imagerie et l’Innovation à Assuta. Assuta réalise plus de 200 000 tomodensitométries par an et peut ainsi « jouer un rôle significatif dans la détection précoce de l’ostéoporose. En analysant les études qui ont été faites et en prenant en compte d’autres indications cliniques, nous sommes en mesure d’aider à prévenir les fractures et à contribuer à résoudre un défi à la santé publique qui nous inquiète de plus en plus », ajoute-t-elle.

Le NHS Greater Glasgow and Clyde est le plus grand service de santé d’Ecosse et il est l’un des plus importants au Royaume-Uni. Il sert une population de 1,14 million de personnes et il emploie environ 39 000 salariés.

Zebra a déjà travaillé, dans le passé, avec des caisses médicales israéliennes. Avec la Clalit, la plus grande caisse médicale au sein de l’Etat, Zebra a mis en œuvre, au cours des six dernières années, un certain nombre d’algorithmes pour dépister les patients – aidant notamment à identifier les candidats à des examens de densitométrie osseuse ou à une évaluation du score calcique coronaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...