Une médecin qui se vantait de donner aux Juifs de mauvais médicaments révoquée
Rechercher

Une médecin qui se vantait de donner aux Juifs de mauvais médicaments révoquée

Cette mesure disciplinaire intervient deux ans après que Lara Kollab a été licenciée de programmes d'internat pour avoir diffusé un tweet menaçant de nuire à ses patients juifs

Lara Kollab (Facebook, via Canary Mission)
Lara Kollab (Facebook, via Canary Mission)

Le Conseil médical de l’État de l’Ohio a révoqué de manière définitive le certificat de formation médicale d’une médecin qui avait été licenciée de deux programmes d’internat suite à la publication de vieux tweets antisémites – dont un dans lequel elle menaçait de donner aux Juifs de mauvais médicaments.

Lara Kollab est désormais interdite de pratiquer la médecine ou la chirurgie ostéopathique dans l’Ohio, a rapporté le site Cleveland.com. Elle a rendu son certificat avant sa révocation le 12 août, selon le site, et ne peut participer à tout autre programme de formation médicale dans l’État.

Kollab a posté de nombreux messages antisémites sur les réseaux sociaux entre 2011 et 2013, mais les a supprimés après avoir été acceptée par le Touro College of Osteopathic Medicine de New York, qui se dit « la plus grande université privée des États-Unis ayant des racines juives ». Dans une lettre d’excuse publiée après l’attention générale suscitée par ses tweets, Kollab a déclaré les avoir écrits car elle avait « eu des difficultés à exprimer de manière constructive mes sentiments intenses sur ce dont j’avais été témoin dans mon pays ancestral », suite à des visites en Israël et en Cisjordanie.

Elle a été licenciée d’un internat à la Cleveland Clinic après trois mois passés là-bas en 2018, et a été expulsée d’un second programme de résidence au Kern Medical Center de Bakersfield, en Californie, plusieurs mois plus tard.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...