Une nouvelle application permet de signaler les incidents antisémites
Rechercher

Une nouvelle application permet de signaler les incidents antisémites

Après plusieurs vagues d’alerte à la bombe contre des institutions juives, l'application permettra de partager des informations sur les activités suspectes

Le centre communautaire juif de Wilmington,dans le Delaware, a dû être évacué après une menace à la bombe, le 9 janvier 2017. (Crédit : centre Siegel de Wilmington)
Le centre communautaire juif de Wilmington,dans le Delaware, a dû être évacué après une menace à la bombe, le 9 janvier 2017. (Crédit : centre Siegel de Wilmington)

NEW YORK – Une nouvelle application permettra aux utilisateurs de signaler des activités suspectes et de documenter les incidents antisémites sur leurs smartphones.

L’application, appelée Jewish Security Application (JSA), est lancée par le Community Security Service (CSS), un groupe basé à New York qui travaille pour renforcer la sécurité dans les institutions juives.

L’application permettra aux utilisateurs de recevoir des alertes sécuritaires du Community Security Service, d’envoyer des messages aux groupes et aux autorités pertinentes et de télécharger des vidéos ou des photos pour aider les premiers intervenants.

Il comportera également un bouton d’alarme pour alerter les autorités locales s’il y a des menaces immédiates.

Le lancement de l’application vient après six vagues de fausses alertes à la bombe qui ont touché plus de 100 centres communautaires juifs, des écoles et des bureaux de la Ligue anti-diffamation à travers le pays.

Au moins trois cimetières juifs américains ont également été vandalisés ces derniers mois.

« La communauté juive américaine doit changer fondamentalement la façon dont nous abordons la sécurité. Ce n’est pas tout le monde qui est proactif, mais le JSA permet d’enhardir chaque membre d’une communauté à être plus vigilant, et plus important encore, être en mesure de rapidement et facilement signaler une activité suspecte », a expliqué Jason Friedman, le directeur exécutif du CSS, dans un communiqué.

L’application « facilite l’enregistrement et le signalement des activités suspectes par la communauté afin que nous puissions tous participer à la sécurité de notre communauté, de voir les menaces avant qu’elles ne se matérialisent », a déclaré Friedman.

L’application gratuite sera disponible pour les téléphones Android et iOS. L’accès sera distribué par les synagogues, les écoles et les centres communautaires.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...