Une policière aspergée de gaz poivré lors de heurts avec des ultra-orthodoxes
Rechercher

Une policière aspergée de gaz poivré lors de heurts avec des ultra-orthodoxes

La police a arrêté 4 personnes soupçonnées de troubler l'ordre public ; des canons à eau ont été utilisés pour disperser les manifestants, qui nient avoir eu recours à la violence

Des juifs ultra-orthodoxes se heurtent à la police pour protester contre les travaux d'une nouvelle ligne de métro léger, rue Bar Ilan à Jérusalem, le 24 août 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)
Des juifs ultra-orthodoxes se heurtent à la police pour protester contre les travaux d'une nouvelle ligne de métro léger, rue Bar Ilan à Jérusalem, le 24 août 2021. (Crédit : Noam Revkin Fenton/Flash90)

Des manifestants ultra-orthodoxes ont affronté la police mardi à Jérusalem pour protester contre les travaux d’une nouvelle ligne de tramway.

Une policière a été légèrement blessée après avoir été aspergée de gaz poivré dans la rue Bar-Ilan de la capitale.

Les policiers ont arrêté quatre manifestants soupçonnés de trouble à l’ordre public.

Un communiqué de la police a déclaré que les agents utilisaient « les moyens mis à leur disposition » pour disperser les manifestants, y compris des canons à eau mobiles.

Aucun blessé n’a été signalé parmi les manifestants.

Le groupe qui a organisé les protestations contre les travaux du tramway a nié que les manifestants aient utilisé la violence contre les agents.

« Les témoignages sur le terrain indiquent que l’agent est tombé alors qu’il poursuivait des passants dans le cadre de la dispersion de la manifestation », a déclaré le groupe cité par le site d’information Walla.

Ils ont également affirmé que la déclaration de la police visait à « justifier l’utilisation excessive de la violence et des canons à eau ».

La police a été critiquée pour l’utilisation de canons à eau mobiles l’année dernière, après les avoir utilisés contre des manifestants anti-Benjamin Netanyahu.

La rue Bar-Ilan, une grande artère du nord de Jérusalem, a déjà été le théâtre d’affrontements entre les policiers et les manifestants haredi à propos du tracé du tramway de la ville qui doit traverser leurs quartiers insulaires.

La seule ligne de tramway actuellement en service à Jérusalem a été inaugurée en 2011 et passe par la rue Jaffa, aussi au cœur de la ville.

Des lignes supplémentaires sont prévues, mais leurs tracés ont suscité des protestations de la part des habitants de plusieurs quartiers.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...